Rugby

Rugby : Le RC Vannes poursuit sa bonne série à Grenoble

Ce vendredi, le RC Vannes se déplaçait à Grenoble pour le compte de la 17e journée de Pro D2. Défaits face aux Grenoblois sur la phase aller, les Bretons ont pris leur revanche en s’imposant (25–10).

Une soirée bien calme pour tous les supporters vannetais ! Après l’impressionnante démonstration offensive des Bretons face à Nevers, la prestation de ce vendredi soir nous a paru on ne peut plus terne. Face aux Grenoblois, ce duel a peiné à véritablement démarrer avant que les deux équipes ne se tiennent dans un mouchoir de poche la majorité de la rencontre. Finalement, Erwan Dridi et ses coéquipiers ont pris le dessus sur leurs adversaires. 

Un premier acte qui s’est joué à armes égales

Le score, longtemps resté vierge, ne nous annonçait pas une rencontre aussi prolifique offensivement que la semaine passée. Et pour cause, les deux formations se sont neutralisées pendant plus de vingt minutes avant que les Grenoblois n’ouvrent le score. Sur une touche, la défense vannetaise a laissé trop d’espaces à Adrien Séguret qui en a profité pour aplatir le ballon (0–7, 21e). 

La formation vannetaise, alors dominée, est parvenue à se relancer dans cette rencontre avant la mi-temps. Les hommes de Jean-Noël Spitzer ont su profiter d’un en-avant adverse pour organiser une attaque. Au terme d’une lutte acharnée, le travail des avants bretons est récompensé par l’essai de Paga Tafili. La transformation de Quentin Etienne (7–7, 34e) relance totalement la partie. Avec un essai transformé de part et d’autre, les deux formations regagnent les vestiaires dos à dos. 

Une affaire de pénalités en seconde période

On prend les mêmes et on recommence ? On aurait aimé que la rencontre s’emballe un peu dans le second acte, mais il n’en a rien été ! La partie, toujours extrêmement serrée, semblait se jouer aux pénalités. Quentin Etienne en a d’ailleurs profité pour donner l’avantage aux siens pour la première fois de la rencontre (10–7, 42e) avant que Corentin Glénat ne lui réponde (10–10, 45e). On commençait alors à croire que le vainqueur de la rencontre serait celui qui a obtenu le plus de pénalités. Et ce n’est pas le demi-d’ouverture morbihannais qui nous contredira puisque c’est tout bonnement ce qui s’est passé. Avec 100% de réussite sur ses 6 pénalités du soir, il a offert la victoire au RC Vannes (25–10)

Un victoire qui officialise une bonne série pour le RC Vannes

Les joueurs de Jean-Noël Spitzer n’étaient jusqu’alors jamais parvenus à enchaîner plus de deux victoires consécutives. C’est finalement chose faite ! Une bonne opération au classement pour les joueurs bretons qui profitent de la défaite de Provence Rugby ainsi que de celle du Stade Aurillacois. Forts de trois victoires consécutives, on peut désormais affirmer que la formation vannetaise est dans une bonne série.

Au terme de cette deuxième victoire à l’extérieur de la saison, les Vannetais continuent de s’éloigner de la zone rouge et se hissent à la 9e place du Championnat (35points) à égalité avec le Stade Aurillacois (8e).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page