TennisPortraits - Interviews - Analyses

Tennis : Arthur Rinderknech, qui es-tu vraiment ?

Né à Gassin dans le Var et désormais installé à Rennes, Arthur Rinderknech fait actuellement ses premiers pas au sein de l’équipe de France qui affronte la République Tchèque. Présentation de ce joueur arrivé sur le tard.

Il n’y a pas d’âge pour être bon au tennis. Voire même très bon ! Demandez donc à Arthur Rinderknech, qui vient d’être appelé en sélection à 26 ans. 360e joueur mondial il y a un petit peu plus de deux ans, le numéro un de cette équipe de France est désormais classé 58e à l’ATP. Une évolution fulgurante pour un garçon vraiment plaisant à voir jouer et doté d’une très bonne frappe de balle. 

Rennes après les Etats-Unis

Professionnel depuis 2018, Arthur avait décidé quatre ans auparavant de filer aux Etats-Unis. A peine majeur, il fait le grand saut vers l’autre côté de l’Atlantique pour rejoindre le Texas afin de continuer à progresser dans son sport de prédilection. Issu du tennis universitaire américain, le fils de Virginie Paquet, ancienne tenniswoman tricolore, a également été diplômé en commerce à Texas A&M University. 

Après quatre années passées loin de son pays, Arthur dépose ses valises en Bretagne et plus précisément à Rennes. Désormais licencié au Tennis Club Grégorien, il évolue très rapidement. Notamment vainqueur du Challenger de Rennes en 2020, puis de celui d’Istanbul en janvier dernier, il marque les esprits à Lyon lorsqu’il sort du tournoi Jannik Sinner, alors 17e joueur mondial, avant de récidiver à Gstaad face à Roberto Bautista-Agut (16e mondial). Entré alors dans le top 100, Arthur se qualifie pour le deuxième tour de l’US Open. Des résultats qui expliquent mieux sa progression fulgurante au classement ATP (58e) et sa sélection en équipe de France.

Arthur Rinderknech préféré à Hugo Gaston

Arrivé chez les Bleus en tant que petit nouveau, il est néanmoins le numéro 1 tricolore parmi les sélectionnés. Aux côtés d’Adrian Mannarino et de Richard Gasquet, il tentera de se faire une place pour pouvoir jouer en simple — Hugo Gaston a été écarté. Sébastien Grosjean devra donc faire un choix parmi les trois premiers cités tandis que la paire Mahut — Herbert sera alignée en double. Opposée à partir de ce jeudi aux Tchèques puis aux Britanniques à Innsbruck (Autriche), dans une salle qui sera vide de supporters, l’équipe de France espère bien pouvoir se qualifier pour la suite de la Coupe Davis.

» A LIRE AUSSI : 3 choses à savoir sur Manuel Guinard

En attendant, Arthur Rinderknech a fait un petit discours devant ses coéquipiers : « Merci de m’inviter et de faire partie de cette équipe de grands champions. C’est déjà un bel honneur pour moi et j’espère tout mettre et tout donner pour aider, que ça soit sur le court ou en dehors, pour que cette équipe soit performante. » Toujours très attentionné et sympathique, le coéquipier d’entrainement de Manuel Guinard a aussi eu un petit mot pour les membres de l’encadrement tricolore : « Merci au staff qui est vraiment à nos petits soins. On est dans les meilleures conditions, maintenant à nous de jouer. » Et à Arthur de tenter de signer une première victoire avec le maillot bleu sur les épaules !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page