VolleyPortraits - Interviews - Analyses

EuroVolley — Lucille Gicquel : « On est très contente de notre tournoi »

La nouvelle joueuse de Cuneo en Italie revient pour Ti Sport sur l’Euro réalisé par l’équipe de France de volley cet été. Lucille Gicquel et les Bleues ont réussi à atteindre les quarts de finale de la compétition. Entretien exclusif avec la pointue tricolore. 

Quel bilan fais-tu de l’Euro de l’équipe de France, éliminée par la Serbie en quart ?

On tire un bilan très positif de cette compétition. Au départ, quand on a vu la poule dans laquelle on était, on ne s’attendait même pas à se qualifier. Au final, on a fait une très belle compétition où on a réussi à gagner trois matchs de poule contre la Belgique, l’Azerbaïdjan et la Bosnie. Ce qui nous a permis de nous qualifier. On est très contente de ce tournoi.

Comment tu t’es trouvée sur cet Euro ? 

Dans l’ensemble, je suis assez satisfaite de mes performances. Je me suis juste senti un petit peu moins bien lors des matchs contre la Serbie en poule et en quart de finale. Mais dans l’ensemble, le bilan est vraiment positif. 

Quel sentiment prédominait après la défaite contre la Serbie malgré le gain du premier set ?

On l’a vécu comme une satisfaction d’avoir gagné le premier set. C’est une grosse équipe et aller chercher une manche contre les Serbes, c’était très bien. L’espace d’un court moment, on a cru qu’on pouvait faire l’exploit. Mais c’est une très grosse équipe et elles ont su se remobiliser rapidement pour gagner les trois sets suivants. Il n’y a aucun regret. 

C’était plus difficile de jouer les Serbes chez elles ?

Elles étaient à domicile donc forcément aidées par le le public qui pousse beaucoup dans une salle pleine. Obligatoirement, on a un peu plus de pression, de stress, d’appréhension avant de rentrer sur le terrain. Mais je n’ai pas senti de grande différence avec les autre matchs. Il faut dire aussi que c’était un match sur lequel on avait rien a perdre. 

D’après vous, quel est le match le plus réussi de cet Euro ? 

C’était déjà une satisfaction de sortir des poules, mais battre la Croatie en huitième, c’était vraiment un match avec un gros enjeu. On a compris qu’on était capable de faire quelque chose même si on n’était pas favorite. Au final, c’est ce match qu’on a le mieux réussi je pense.

L’Italie a remporté l’Euro. Est-ce que ça confirme que le championnat italien est le meilleur championnat du monde ? 

Forcément, ça vient donner une confirmation. Les Italiennes ont fait une très belle compétition. Elles n’ont pas hyper bien commencé, mais c’est une grande équipe et elles ont su bien gérer jusqu’a la finale. Contrairement aux Serbes qui je pense étaient un peu au bout en finale, les Italiennes sont montées en puissance pour finir par gagner cet Euro. C’est mérité. 

Maintenant, quels sont les prochains objectifs avec l’équipe de France ? 

On est déjà qualifiées pour les Championnats d’Europe 2023. On doit aussi jouer la Golden League. On n’a pas de priorité car les objectifs ne sont pas encore fixés pour le moment. Bien sûr, en regardant un petit peu plus loin, on a les Jeux Olympiques de 2024 dans la tête. 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page