Bien Être

Le longe côte, sport aux bienfaits insoupçonnés

Le longe côte est encore peu connu en France, mais pourtant très pratiqué en Bretagne. Et pour cause, cette région est dotée de belles et longues plages idéales à la pratique de ce sport. 

Le longe côte consiste à marcher dynamiquement en ayant de l’eau jusqu’à hauteur du bassin. L’avancement se fait grâce à la forte implication des épaules et mobilise un panel de muscles. Sport bien être, il n’est pas nécessaire de savoir nager, c’est notamment une bonne première étape afin d’appréhender sa phobie de l’eau. Il est tout de même bon de savoir qu’il ne faut jamais partir seul, qu’il est primordial de connaitre les marées et pour les débutants et les frileux préférer le port de la combinaison pour un confort non négligeable. Ce sport est adapté à tout public, à tout âge, à toute morphologie. Il peut se pratiquer en famille ou entre amis, le tout en admirant d’agréables paysages… quoi de mieux pour trouver la motivation ? 

Des bienfaits en veux-tu en voilà

Au placard les clichés du longe côte réservé aux personnes retraitées, et tous à l’eau ! Voici six arguments qui devraient vous convaincre.

Sport cardio : marcher dans l’eau implique une résistance due aux courants et fait monter le rythme cardiaque. On estime qu’il faut une pratique d’au minimum 30 minutes afin d’espérer un début de perte de poids.

Travail sur la sangle abdominale : nous avons 3 muscles abdominaux et ce sport permet leur mobilisation. 

  • Les grands droits : de par la résistance au niveau des membres inférieurs car leur sollicitation est plus conséquente.
  • Les transverses : comme il y a du mouvement dans l’eau, il faut rester gainer pour garder l’équilibre.
  • Les obliques : du fait de twister les épaules, nous musclons nos abdominaux

Bruleur de graisse : c’est une activité aquatique pratiquée généralement en eaux à moins de 20 degrés, s’opère donc une régulation thermique corporelle. Cela permet de puiser dans les réserves de graisse afin d’avoir une production de chaleur. Bon à savoir : les activités aquatiques sont les meilleures afin de bruler un maximum de calories.

Pas d’impacts : être dans l’eau n’abîme pas les articulations surtout les chevilles et les genoux sans cesse sollicités. C’est l’idéal comme reprise d’une activité physique post blessure ou pour les personnes souffrant d’obésité et de surpoids. L’activité est simplifiée par l’allègement considérable du poids dans l’eau.

Récupération : l’eau froide permet une amélioration de la circulation sanguine pour les sportifs amateurs, mais aussi les professionnels afin d’éviter les courbatures ou pour les atténuer.

Etirement du psoas : ce muscle élévateur de la jambe est sollicité à la marche et dès l’élévation de celle-ci. L’étirement se réalise par la résistance de l’eau. 

Laure Salaün / Blog

Nos bons plans en Bretagne

Vous n’êtes toujours pas convaincu ? Alors voici quelques propositions de jolies plages dans nos 4 départements de Bretagne : 

Côtes d’Armor (22) 🡪 plage de la Grandville à Hillion, plage de Pen Guen à Saint-Cast-Le-Guildo, plage du Centre à Erquy 

Finistère (29) 🡪 plages de Ploudalmezeau, plage des Sables-Blancs à Locquirec, plage des Blancs Sablons au Conquet

Ille-et-Vilaine (35) 🡪 plage de l’Ecluse à Dinard, plage de Lonchamp à St Lunaire, plage du Sillon à St Malo

Morbihan (56) 🡪 Grande Plage de Quiberon, plage de Kervégant à Plouhinec, plage de Toulhars à Larmor Plage

N’hésitez plus, pratiquer le longe côte est la combinaison parfaite pour allier le sport et le plaisir d’admirer de beaux paysages bretons !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page