Cyclisme

Cyclisme — Championnats d’Europe : Barguil, Bonnamour, Madouas et l’équipe de France veulent briller

La course en ligne des Championnats d’Europe de cyclisme sur route a lieu ce dimanche à Trente en Italie. Valentin Madouas, Warren Barguil et Franck Bonnamour seront notamment à suivre. Présentation.

Franck Bonnamour est l’invité de dernière minute. Appelé en remplacement de Guillaume Martin, blessé sur la Vuelta, le Lannionnais espère jouer le coup à fond au sein de cette solide équipe de France. Deux autres bretons, Valentin Madouas et Warren Barguil font partie de la sélection de Thomas Voeckler en plus de cinq coureurs : Romain Bardet, Benoit Cosnefroy, Aurélien Paret-Peintre, Luc Périchon et Thibaut Pinot. Autant dire que ce sont de très beaux noms qui vont vouloir faire la différence sur le parcours italien.

Franck Bonnamour : « On aura une course usante jusqu’à l’arrivée »

Le parcours, justement, s’annonce coriace. Le départ et l’arrivée se feront à Trente tandis que les cyclistes parcourront plus de 180km. Ce qui ne semble pas forcément énorme pour des sportifs de cette trempe, mais le tracé est loin d’être facile. Franck Bonnamour, qui s’est confié dans nos colonnes, en parle : « C’est vrai qu’il est vraiment très difficile. Avec un peu de montagnes en début de course puis une côte plus pour un puncheur. Je pense que ça va être très cadenassé avec l’Italie qui est la grande favorite. Il faudra aussi se méfier de la Belgique avec Remco Evenepoel. » 

» A LIRE AUSSI : Cyclisme — Franck Bonnamour : « J’ai envie de me montrer sur ce Championnat d’Europe »

Mais le Breton pense aussi que les Tricolores peuvent faire la différence : « Nous avons de belles cartes à jouer et pourquoi pas attaquer de l’avant. On aura une course qui s’annonce bien usante jusqu’à l’arrivée. » Usante, c’est bien le mot approprié pour un parcours de haut niveau avec plusieurs favoris qui se détachent.

Et si c’était le jour de gloire de Benoit Cosnefroy ?

Quand Tadej Pogacar est au départ d’une course, on ne peut jamais parler de lui comme un outsider. Surtout quand le tracé est fait de plusieurs côtes. Alors, le double vainqueur en titre du Tour de France sera à surveiller de près tout comme son compatriote Matej Mohoric. Victorieux de deux étapes sur la dernière Grande Boucle, le coureur de 26 ans est largement capable de faire des différences. L’Italie de Sonny Colbrelli fait partie des favorites comme l’a évoqué Bonnamour tandis qu’un cycliste comme Evenepoel peut, lui aussi, tirer son épingle du jeu.

Du côté français, on attend avec impatience de voir si Benoit Cosnefroy peut confirmer sa très bonne forme du moment, lui qui vient de remporter la Bretagne Classic devant Julian Alaphilippe. Excusez du peu. Pinot, Bardet ou encore Bonnamour pourraient aussi être candidats à la victoire finale. Rendez-vous ce dimanche à partir de 12h30 pour le début des hostilités. 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page