CyclismeJeux Paralympiques

Cyclisme : Dorian Foulon champion paralympique de la poursuite

Dorian Foulon vient de remporter le titre paralympique sur l’épreuve de la poursuite individuelle sur 4000m en C5. Le Breton a dominé en finale l’Australien Alistair Donohoe. Récit.

« Mon objectif phare est le titre sur la poursuite, car c’est la première épreuve importante pour moi lors de ces Jeux. Je suis le champion du monde en titre dans cette discipline et je veux confirmer. » Le 9 juillet dernier, Dorian Foulon s’exprimait dans nos colonnes et affichait clairement son ambition pour cette poursuite individuelle. Et c’était le Jour J ce vendredi 27 août pour le Breton. Au lendemain du titre de son compatriote et ami, Alexandre Léauté, il espérait faire aussi bien que lui. 

» A LIRE AUSSI : Cyclisme : Sur les traces de Dorian Foulon… en route vers les Jeux Paralympiques

Un nouveau record du monde pour le Breton

Dès les qualifications, le natif de La Chapelle-Caro, petit village à côté de Ploermel, frappait fort en battant le record du monde de la poursuite individuelle dans sa catégorie C5. Celui qui est né avec un pied bot a piqué le record à Kevin Le Cunff qui l’avait battu quelques minutes plus tôt pour faire un temps de 4.18.274. Un chrono magnifique pour s’offrir une place en finale contre l’Australien Alistair Donohoe. Dorian voulait à tout prix l’emporter bien évidemment, surtout en tant que champion du monde en titre de la catégorie. La suite appartient à l’histoire…

» A LIRE AUSSI : Qui est Alexandre Léauté, déjà double médaillé lors de ces Jeux Paralympiques

Dorian Foulon est déjà sur le toit de l’Olympe

La finale de cette poursuite individuelle sur piste restera comme un moment fort de ces Jeux Paralympiques. Encore plus bien évidemment pour le grand vainqueur, Dorian Foulon. Le Breton de 23 ans, sixième de l’épreuve du kilomètre ce jeudi, pouvait laisser éclater sa joie. Il est le nouveau champion paralympique de poursuite. En dominant en finale Alistair Donohoe, Dorian s’offre ainsi la première médaille d’or de son histoire aux Jeux Paralympiques. Ti Sport est fier de lui. La Bretagne aussi !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page