CyclismeJeux Paralympiques

Cyclisme : Kevin Le Cunff champion paralympique, Dorian Foulon abandonne

Si Kevin Le Cunff a réussi à remporter l’épreuve de la course en ligne sur route aux Jeux Paralympiques, ça ne s’est pas aussi bien passé pour notre Breton Dorian Foulon qui a dû abandonner. Retour sur ce moment fort à Tokyo.

C’est cruel pour Dorian Foulon. Comment ne pas commencer par cette déception du Morbihanais. Celui qui s’était confié pour Ti Sport fin juin et qui évoquait ses premiers Jeux Paralympiques. Sixième du kilomètre puis médaillé d’or sur la poursuite individuelle sur piste, le cycliste de 23 ans espérait également briller sur les routes nippones. Mais le résultat est bien plus cruel qu’attendu puisqu’il a tout simplement dû abandonner lors du contre-la-montre puis sur l’épreuve en ligne disputée ce vendredi. 

La faute la première fois à une crevaison et à l’absence de personnes pour le dépanner. Dorian a alors subi la même déconvenue lors de sa dernière course à Tokyo. Une fin tellement injuste pour un sportif et un homme de grande qualité. Il quitte néanmoins le Japon avec un magnifique titre de champion paralympique. En attendant sûrement déjà avec impatience les Jeux de Paris 2024.

» A LIRE AUSSI : Dorian Foulon : « Je rêve de briller à Tokyo »

Dorian Foulon pleure, Kevin Le Cunff rit

C’est la dure loi du sport. Il y a ceux qui gagnent et il y a ceux qui perdent. Et très souvent, ils sont bien plus nombreux dans cette deuxième catégorie. Alors, Kevin Le Cunff peut avoir le sourire. Après un début de compétition difficile où il n’a jamais réussi à monter sur un podium, l’ancien cycliste professionnel s’est offert le titre de champion paralympique sur cette course en ligne. 

Son attaque juste avant la dernière bosse du parcours lui a permis de lâcher ses derniers adversaires et de filer vers la victoire. Un succès au combien mérité pour l’homme de 33 ans. Qui a d’ailleurs été très clair à l’arrivée : « J’étais venu pour gagner. Même deuxième ça ne m’intéressait pas. » Et il est donc comblé de bonheur avec cette médaille d’or paralympique. La 49e breloque pour l’équipe de France. Bravo !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page