FootballPortraits - Interviews - Analyses

Football : Quel avenir pour Eugénie Le Sommer ?

Le prêt aux Etats-Unis de l’internationale française Eugénie le Sommer est arrivé à son terme il y a quelques semaines. L’occasion pour nous de faire le bilan de son aventure à l’OL Reign, club pour lequel elle a porté les couleurs durant 6 mois.

Après avoir prolongé son contrat de 3 saisons avec l’Olympique Lyonnais en mars 2021, Eugénie le Sommer avait surpris les passionnés du ballon rond. En effet, la joueuse formée au FC Lorient, avait décidé en mai dernier de s’engager sous la forme d’un prêt avec une équipe américaine.

Club de NWSL (première division américaine de soccer) qui appartient depuis 2020 à l’OL Groupe, l’OL Reign s’est avéré être une très belle opportunité pour l’attaquante. La Bretonne avait d’ores et déjà envie de découvrir le nouveau monde depuis des années. L’absence de l’équipe de France aux JO de Tokyo a entre autres permis à la native de Grasse de franchir le pas et de réaliser son rêve.

Six mois au top niveau

Eugénie le Sommer s’est parfaitement adaptée à sa nouvelle équipe. Les supporters auront forcément en mémoire ses deux premiers buts (dont un véritable bijou) contre le Racing Louisville. Une fois lancée pour de bon, la saison de la footballeuse aux 86 réalisations en sélection s’est déroulée à merveille. Elle a enchaîné les très bonnes prestations ponctuées par 3 nominations consécutives dans l’équipe de la semaine. Aux côtés de Sarah Bouhaddi et Dzsenifer Marozsan (elles aussi prêtées par Lyon), la Bretonne a permis à son équipe de terminer deuxième de la saison régulière.

Lors des play-offs, l’importance de la droitière de 32 ans s’est intensifiée. Elle a offert aux siennes le ticket vers les demi-finales avec un nouveau doublé, cette fois-ci contre Kansas City (3–0). Malheureusement, l’épopée s’est arrêtée aux portes de la finale pour l’OL Reign. Le club américain s’est incliné le 14 novembre face au Washington Spirit (1–2). La meilleure buteuse de l’histoire des Fenottes avait pourtant ouvert le score à la 3e minute, mais cela n’aura pas suffi. 

D’un point de vue personnel, les 6 mois d’Eugénie le Sommer en Amérique sont une franche réussite. La Morbihannaise aura inscrit 8 réalisations et délivré 3 passes décisives en 18 apparitions. Sa nomination dans le XI type de la saison vient donc logiquement récompenser son niveau de jeu encore et toujours excellent.

Fin de l’aventure américaine pour Eugénie le Sommer

Toutes les belles histoires ont une fin. Et celle d’Eugénie le Sommer avec l’OL Reign arrive à son terme. Lors de la défaite en demi-finale, l’attaquante a participé à sa dernière rencontre avec l’équipe de Tacoma. Elle reste tout de même sous contrat avec le club jusqu’au 31 décembre, mais aucun match ne se dresse à l’horizon pour l’ancienne du Stade Briochin. La numéro 9 sera de retour avec l’Olympique Lyonnais pour la seconde partie de la saison de D1 Arkema. Elle était d’ailleurs présente dans le Rhône le 23 novembre dernier pour saluer ses coéquipières lors d’un entraînement.

Nul doute que cette expérience outre-Atlantique qui n’avait rien d’une préretraite, aura été bénéfique pour l’attaquante qui s’est récemment exprimée à ce sujet sur son compte Instagram : « L’aventure que j’ai vécue ici a dépassé tous mes espoirs, sur le terrain et en dehors. C’était un plaisir de jouer dans cette équipe incroyable et avec des gens merveilleux. […] C’était un défi pour moi de venir jouer dans cette ligue mais finalement je suis si fier de ce que nous avons réalisé ensemble » Et les Bretons sont aussi forcément fiers d’elle !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page