En Avant GuigampFootball

EAG – Zoom sur… Pierre Lemonnier

L’En Avant Guingamp a officialisé ce lundi ses deuxièmes et troisièmes recrues estivales après celle de Maxime Sivis en provenance du Red Star. Retour sur les parcours de Pierre Lemonnier et de Maxime Barthelmé. Premier volet ce mercredi avec le premier nommé.

Une formation rennaise 

Pierre Lemonnier est né à Rennes le 6 juillet 1993 et a grandi à Bazouges-la-Pérouse en Ille-et-Vilaine. Dans sa jeunesse, il pratique le football dans l’unique club de son village, l’US Bazouges-la-Pérouse. Durant quelques années, il fait ses gammes dans ce modeste club de campagne. À l’âge de 9 ans, le jeune joueur a la chance d’intégrer le Stade Rennais, il jouait alors milieu de terrain. Cependant, il ne réussit pas à entrer dans le centre de formation des Rouges et Noirs, même s’il est accepté ultérieurement en tant qu’entrant tardif pour rejoindre l’équipe réserve du club breton. Il participe à 48 matchs avec l’équipe B de Rennes et joue aux côtés d’Anthony, son frère ainé de deux ans. Malheureusement, Pierre Lemonnier n’a pas le chance de se voir proposer un contrat professionnel.

Une ascension pas à pas

Le défenseur décide alors de partir vers l’est de la France et plus précisément du côté du Dijon FC. Son aventure bourguignonne ne dure qu’une saison. Il porte le maillot de l’équipe réserve à 18 reprises (en CFA 2, aujourd’hui National 3) et ne dispute qu’une rencontre avec les professionnels lors d’un match de Coupe de la Ligue.

Durant l’été 2015, Pierre Lemonnier choisit la Normandie comme nouvelle destination. Il signe à l’US Granville, club évoluant alors en National 3. Avec cette équipe, le joueur d’1m85 parvient à atteindre les quarts de finale de la Coupe de France 2015–2016. Cette épopée se termine par une défaite cruelle contre l’OM (1–0). La même année, le joueur d’origine rennaise mène ses coéquipiers à la promotion en National 2.

C’est en 2017 que le Breton rejoint un ancien club de Ligue 1, Le Mans FC, fraîchement promu en quatrième division. Lors de la première saison, il ne manque qu’un seul match et permet à son équipe d’être promue en National. L’année suivante, il débute 32 des 34 matchs disputés par son écurie. De plus, il réalise un excellent sprint final qui permet au Mans d’accrocher les play-offs pour la montée en Ligue 2. Les barrages sont un succès, le club vient à bout de l’AC Ajaccio (18e de Ligue 2) et se voit donc projeté vers l’échelon supérieur. Lemonnier participe à 26 matchs de seconde division, mais ne peut empêcher la relégation dès la saison suivante. Le capitaine manceau décide malgré tout de rester au club après cette mauvaise nouvelle.

Un retour vers sa région natale

L’officialisation a bien eu lieu ce lundi du côté des Côtes‑d’Armor. Pierre Lemonnier s’est engagé pour trois saisons (dont une année en option) avec l’En Avant Guingamp. Il portera le numéro 24, celui qu’il avait déjà l’habitude de porter. Ce sera l’occasion pour le défenseur central de goûter de nouveau à la Ligue 2. Le Mans recevra 60 000€ d’indemnité de transfert dans l’affaire. Guingamp se trouvait dans l’obligation de trouver un défenseur central après le départ d’Alaixys Romao (vers Ionikos) et les envies d’ailleurs de Sikou Niakaté ont aussi pesé dans la balance au moment de la signature du nouveau joueur. L’EAG recrute donc un défenseur doté d’un bon sens du sacrifice et d’une expérience en seconde division. 


©Franck Perrin Créateur d’images

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page