FootballEn Avant GuigampPortraits - Interviews - Analyses

EAG : Christophe Kerbrat, un monument du football breton

Parti de l’En Avant Guingamp en 2020, Christophe Kerbrat a été célébré ce samedi soir au Roudourou. Seule éclaircie d’une soirée compliquée pour les Costarmoricains, qui ont malgré tout fêté comme il se doit leur ancien défenseur.

Les supporters guingampais sont venus nombreux au Roudourou pour le match de la quatrième journée de Ligue 2 entre leur club et Amiens. Et ils ont pu faire une ovation à Christophe Kerbrat, présent au stade pour donner le coup d’envoi de cette rencontre. Un moment forcément particulier pour le joueur, mais aussi pour les fans de l’En Avant. 

» A LIRE AUSSI : EAG : Un vrai problème offensif, encore une fois mis en lumière contre Amiens

Le défenseur central a brillé sous les couleurs du club des Côtes-d’Armor pendant 9 années, avant de rejoindre le voisin du Stade Briochin en 2020. Depuis, il est l’un des piliers du club de National, qui a malheureusement perdu ses deux premières rencontres de Championnat. Mais l’important était ailleurs ce samedi soir pour célébrer Monsieur Kerbrat. Parti sans pouvoir dire au revoir au public en raison de la crise sanitaire. 

Christophe Kerbrat débute à Plabennec

Né à Brest le 2 août 1986, Christophe est un Breton pur souche. Qui aurait pu faire du tennis…mais il a finalement décidé de se concentrer à 100% sur sa passion pour le football. Formé au Stade Plabennecois, c’est au sein de l’écurie finistérienne qu’il débute sa carrière de joueur de haut niveau. D’abord en CFA 2, puis il participe à la montée en National en 2009. Avant de connaitre également un magnifique parcours en Coupe de France (2009–2010) avec Plabennec en atteignant les huitièmes de finale. 

Après avoir éliminé successivement deux clubs de Ligue 1, Nice et Nancy. Puis, à 25 ans, après la relégation de son club à l’échelon inférieur, Christophe Kerbrat décide de signer à l’En Avant Guingamp. Et c’est le début d’une magnifique histoire d’amour entre lui et les Rouges et Noirs.

La Ligue 1, la Ligue 2, la Coupe d’Europe, le titre en Coupe de France : il a tout connu à Guingamp

Il participe notamment à la remontée de l’EAG en Ligue 1 en 2013. Avec son numéro 29 sur le dos, en référence à son attachement pour son département natal, le Finistère, il évolue d’abord comme arrière droit avant de former la charnière centrale avec Jérémy Sorbon. C’est aussi le moment pour lui de remplir son armoire à trophées puisqu’il remporte en 2014 la Coupe de France. La deuxième en cinq ans pour les Guingampais, qui dominent une nouvelle fois le Stade Rennais en finale (2–0).

» A LIRE AUSSI : Jérémy Sorbon, retour sur sa très belle histoire avec l’En Avant

Toujours resté fidèle au club, il est titulaire indiscutable en Ligue 1 et participe à la finale de la Coupe de la Ligue perdue contre Strasbourg (2019) aux tirs au but… avant de connaitre de nouveau la Ligue 2 lors de la saison 2019–2020 après la relégation de Guingamp. Et de finalement opter pour un départ en 2020 pour rejoindre le Stade Briochin. Titulaire à 23 reprises lors du dernier exercice (1 but), Kerbrat a participé aux deux premières rencontres de National de son équipe cette saison.

Il est très apprécié

Ce samedi soir, il a enfin pu recevoir l’ovation qu’il méritait de la part du Roudourou. Après 308 rencontres disputées avec le maillot de l’EAG sur le dos. Une émotion était forcément visible sur le visage de l’ancien capitaine du club costarmoricain, tandis que le public guingampais lui a remontré son attachement. Plus qu’un très bon joueur de football, Christophe est aussi un super gars. Et ça, les fans s’en rappellent !

©Franck Perrin Créateur d’images/EAG

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page