FootballEn Avant GuigampPortraits - Interviews - Analyses

D1 Arkema : Que se passe-t-il à Guingamp ?

Ce week-end, l’En Avant Guingamp s’est incliné sur la pelouse des Girondines de Bordeaux (3–0). Les Guingampaises sont en difficulté depuis le début de la saison.

L’EAG a décidément beaucoup de mal à prendre des points. Après sept journées, les joueuses de Frédéric Biancalani n’ont pris que cinq points. Pire encore, elles possèdent l’une des trois moins bonnes attaques de l’élite avec seulement 4 réalisations. Tandis que la défense est, elle aussi, en difficulté puisque l’En Avant est la deuxième pire équipe dans ce domaine (19 buts encaissés). 

Et ce n’est pas la défaite concédée ce samedi sur la pelouse de Bordeaux (3–0) qui a fait mentir ces chiffres. Maelle Garbino (1–0, 13e), Claire Lavogez (2–0, 39e) et Katja Snoeijs (3–0, 68e) ont éteint Guingamp. Pourtant, les Bordelaises restaient sur deux lourds revers face à Lyon (4–1) et à Reims (5–2). On se disait donc que c’était peut être le bon moment pour les coéquipières de Manon Rivelli de prendre des points. Mais il n’en a rien été.

Guingamp orphelin de Durand et Robert

Depuis le début de cet exercice 2021–2022, le club breton semble souffrir du départ de Solène Durand, parti du côté de Dijon. Restée plus de quatre ans dans les Côtes d’Armor, la dernière rempart souvent appelée en équipe de France, était aussi la capitaine de l’EAG. Son absence se fait ressentir tout comme celle de Faustine Robert, auteure de 11 buts lors du dernier exercice et qui fait désormais le bonheur de Montpellier.

Ces deux éléments manquent énormément à une équipe guingampaise en difficulté dans les deux surfaces. Cinquième la saison passée, l’En Avant est aujourd’hui neuvième avec seulement un petit point d’avance sur Saint-Etienne, premier relégable. Une vraie mauvaise surprise, même si l’EAG a déjà affronté trois gros du Championnat (OL, PSG, Bordeaux).

©Franck Perrin Créateur d’images/EAG

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page