FootballStade Rennais

Ligue Europa Conférence : Le Stade Rennais file en huitièmes de finale

Le Stade Rennais avait son destin en main ce jeudi soir face au Vitesse Arnhem. Les Bretons n’ont obtenu que le nul (3–3), mais ont tout de même décroché définitivement la première place de leur groupe de Ligue Europa Conférence. Voici les tops et les flops de la rencontre.

Les Tops

Encore et toujours Laborde

Qui d’autre que Gaëtan Laborde pour de nouveau donner l’avantage aux Rennais ? Le numéro 24 a inscrit un fantastique triplé. Dès la 9e minute, il reçoit un ballon de la part de Martin Terrier après une récupération haute. L’ancien Montpelliérain fait parler son instinct de buteur avec une magnifique frappe qui vient prendre à contre-pied le portier hollandais. On se rapproche de la pause lorsque l’avant-centre fait trembler pour la deuxième fois les filets.

Birger Meling presse haut la défense du Vitesse et récupère le ballon. Le Norvégien centre à ras de terre pour le meilleur buteur bretillien, qui finit magnifiquement du pied droit en lucarne (2–0, 39e). Le natif de Mont-de-Marsan ne passe pas loin d’inscrire le hat-trick dans la foulée, mais le gardien adverse sort une magnifique parade à bout portant. Cependant, ça ne sera que partie remise puisque le Rennais inscrit le but du 3–1 après l’heure de jeu (69e). Il reçoit une ovation de tout le Roazhon Park pour sa sortie (73e).

Le Stade Rennais premier du groupe G

Malgré ce résultat plutôt décevant, les Rennais ont obtenu ce qu’ils cherchaient. En effet, grâce à la défaite de Tottenham sur la pelouse de Mura (1–2), les Rouges et Noirs viennent de décrocher la première place de leur groupe. Les Bretons éviteront donc les clubs reversés de Ligue Europa au prochain tour de la compétition. Bruno Génésio pourra quant à lui faire tourner son effectif pour le déplacement chez les Spurs le 9 décembre. Rennes est officiellement qualifié pour les huitièmes de finale !

Les Flops

Une prestation mitigée pour le Stade Rennais

Les Rouges et Noirs étaient bien en tête à la pause (2–1), mais les hommes de Bruno Génésio n’ont pas semblé avoir la mainmise sur la rencontre au terme d’une première période étrange. Après avoir inscrit le premier but, les Rennais ne réussissent pas à imposer leur jeu et exposent même une certaine fébrilité défensive. Le Vitesse Arnhem reprend confiance minute après minute. 

Les Hollandais réussissent à se créer quelques opportunités, mais Alfred Gomis se montre décisif. Le SRFC inscrit le but du break alors que la dynamique est plus ou moins en faveur des visiteurs. Malheureusement, les Bretons se relâchent et encaissent dans la foulée la réduction du score. Les difficultés se sont poursuivies pour les locaux lors de la seconde période. Le résultat final est donc logique au vu de la prestation moyenne du club breton.

Un scénario fou et un peu de relâchement…

Les Rennais ont mené trois fois dans cette rencontre et deux fois par deux buts d’écarts. Tout cela, sans même réussir à s’imposer à la fin. Une petite contre-performance pour les Bretilliens qui restent tout de même invaincus depuis 12 rencontres.

Les visiteurs ne se sont pas créés un nombre d’occasions démesuré face à nos Bretons. Cependant, la majorité des incursions hollandaises dans la surface rennaise se sont montrées dangereuses. En menant de deux buts à vingt minutes du terme de cette partie, les coéquipiers de Lovro Majer auraient dû l’emporter.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page