FootballStade Brestois 29

SB29 : Retour sur la saison de… Gautier Larsonneur

Le gardien du Stade Brestois 29 faisait initialement partie de la liste des joueurs qui devaient participer aux Jeux olympiques, avant de finalement devoir y renoncer. Ti Sport revient sur la progression de Gautier Larsonneur. 

Le joueur de 24 ans devait participer à ses premiers Jeux olympiques à Tokyo cet été. Malheureusement pour lui, après la grave blessure au tendon d’Achille de son coéquipier et gardien remplaçant Sébastien Cibois, il n’ira pas aux JO. Le joueur de Brest se doit donc de rester au club pour préparer la saison à venir. Il aurait parfaitement mérité sa place, au vu de sa deuxième saison consécutive dans l’élite du football français, où il est sur le podium des gardiens qui ont fait le plus d’arrêts. On jette un coup d’oeil dans le rétroviseur et on fait le point sur son exercice 2020–2021.

Une saison compliquée

Cette sélection devait d’autant plus rendre heureux le Finistérien, puisqu’elle arrivait au terme d’un exercice mouvementé pour lui. On sait que d’un point de vue collectif, le Stade Brestois a eu de grandes difficultés à assurer son maintien. Finalement maintenus à la dernière journée grâce à une victoire de Montpellier contre Nantes, Brest et son gardien ont eu chaud en cette fin de saison. Individuellement, le gardien brestois s’est également parfois fait peur. On pense bien sûr à ce dégagement raté qui est venu heurter sa propre barre transversale contre Nice. Une vidéo qui a fait le tour de la toile, mais rappelons quand même que ce geste n’a eu aucune conséquence sur le résultat final de ce match. 

» A LIRE AUSSI : SB29 : Qui est Grégoire Coudert, la nouvelle recrue du Stade Brestois ?

Une place de numéro un controversée 

Gautier a connu un moment très difficile en début d’année lorsqu’il a perdu sa place de titulaire pour la laisser à Sébastien Cibois, alors gardien numéro deux de l’équipe. Après des prestations personnelles moins bonnes et des résultats collectifs difficiles, Olivier Dall’Oglio avait choisi de retirer sa confiance au Conquetois. Remplacé par l’ancien portier du PSG, le fils de marin pêcheur, compétiteur comme il est, n’a pas du tout dû apprécier cette rétrogradation. 

Rappelons tout de même que cette situation n’a pas vraiment duré puisque Sébastien Cibois n’a joué que trois matchs en Ligue 1 en février. Ce dernier n’a pas su saisir sa chance selon son ancien coach et Larsonneur, lui, a pu récupérer la place de numéro 1. Il n’en fallait pas plus pour l’enfant du pays qui, sans doute touché dans son orgueil par sa mise à l’écart, a joué un grand rôle dans le maintien du SB29 dans l’élite du football français.

» A LIRE AUSSI : SB29 : Zoom sur les 8 nouvelles recrues du Stade Brestois

Un gardien pas comme les autres

On le sait, le Ty Zef est un des joueurs le plus amoureux de sa région et de son club, et c’est aussi pour cela qu’il accepte de rester pour la présaison. Mais c’est aussi un gardien spécial. Il est spectaculaire et réalise depuis maintenant deux saisons énormément de parades en Ligue 1. Même si son équipe a connu des soucis défensifs tout au long de cet exercice 2020–2021, Gautier a réussi à sauver la maison brestoise à de nombreuses reprises. Les fans de football retiendront sûrement le moment d’intimidation du Conquétois face à Neymar sur penalty. Le gardien brestois s’était placé tout à droite du but pour déstabiliser le Brésilien qui avait finalement tiré à côté.

Une audace récompensée. Son travail et sa mentalité de gagnant devraient lui permettre de participer à une troisième saison dans l’élite en tant que titulaire. Sûrement déçu de ne pas aller aux JO, l’enfant du club sera tout de même exemplaire dans la préparation de la saison. On lui souhaite en tout cas plein de bonnes choses, sans oublier non plus d’avoir une pensée pour Sébastien Cibois à qui nous apportons notre soutien dans cette période difficile. Pour rappel, il devrait être éloigné des terrains pendant plusieurs mois.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page