Football

National : Le Stade Briochin chute chez le leader, l’US Concarneau remonte au classement

Si l’US Concarneau a réussi à prendre le meilleur sur Créteil (1–0), le Stade Briochin s’est de son côté incliné sur la pelouse de Bourg-en-Bresse (0–2). Retour sur ces deux rencontres de nos clubs bretons lors de la 9e journée du National.

Fortunes diverses ce vendredi soir pour le Stade Briochin et l’US Concarneau. Le premier nommé avait un très grand défi qui s’offrait à lui. En effet, les joueurs de Didier Santini étaient en déplacement à Bourg-en-Bresse pour affronter le leader du Championnat. Et la surprise n’a pas eu lieu malgré les efforts du collectif breton. 

Après avoir encaissé un but juste avant la mi-temps (Arnold Garita, 1–0, 45+1), l’équipe de Saint-Brieuc a confirmé ses grandes difficultés offensives depuis le début de saison en ne trouvant jamais le chemin des filets adverses. Les Briochins n’ont inscrit que 5 buts en 9 journées. Il s’agit tout simplement du deuxième pire bilan derrière Créteil (4 buts). En fin de rencontre, Jeffrey Quarshie a validé la victoire de son équipe (2–0, 81e). Cette défaite laissera sûrement des regrets au club costarmoricain qui chute au 14e rang (9 pts).

» A LIRE AUSSI : Concarneau ramène le nul du Mans

L’US Concarneau se relance

Après avoir pris seulement 1 point sur 9 lors des trois dernières journées, l’USC se devait de renouer avec la victoire ce vendredi soir. Opposés à une équipe de Créteil en grande difficulté (17e), les coéquipiers d’Antoine Rabillard ont pu compter sur la qualité de finition de Maxime Etuin pour ouvrir le score avant la demi-heure de jeu (1–0, 24e). 

Devant au tableau d’affichage et bien plus en jambes que leurs adversaires lors de la première période, les Concarnois se sont un petit peu fait peur lors du second acte. Vincent Viot a dû veiller au grain pour stopper les situations chaudes des Cristoliens. L’expulsion d’Axel Urie (57e) a fait beaucoup de bien à Concarneau qui s’est procuré deux belles occasions en fin de rencontre par l’intermédiaire de Georges Gope-Fenepej et de Fahd El Khoumisti. Au final, ce court succès des Thoniers est important puisqu’il leur permet de se relancer et de remonter au sixième rang (15 pts).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page