HandballBrest Bretagne Handball

Brest Bretagne Handball : Les championnes de France en titre chutent face à Bourg-de-Péage

La première journée de Ligue Butagaz Énergie avait lieu ce mercredi soir. Les championnes en titre se déplaçaient dans la Drôme pour affronter Bourg-de-Péage. Malheureusement, le Brest Bretagne Handball s’est incliné (31–37).

Le Brest Bretagne Handball, emmené par trois championnes olympiques (Niakaté, Coatanea et Foppa) et son nouvel entraîneur (Pablo Morel), lançait sa saison contre Bourg-de-Péage. Les Bretonnes partaient favorites de cette rencontre face à l’équipe drômoise. Mais elles sont tombées dans le piège tendu par les coéquipières de Manon Houette. Retour sur cette rencontre au final très décevante pour les vice-championnes d’Europe en titre.

» A LIRE AUSSI : Le BBH entre dans une nouvelle ère

Un premier acte accroché

Les « Abeilles » ont mis en difficulté les Brestoises dès le début du match en imposant leur rythme et en dictant le jeu. Les joueuses du BBH ont rapidement étaient menées de 3 buts dans cette rencontre. En cause, une défense perméable qui a beaucoup reculé. Les Bretonnes ont concédé de nombreux jets de 7 mètres et le moins que l’on puisse dire c’est que Sofia Deen s’est fait plaisir (100% au pénalty). L’arrière gauche de Bourg-de-Péage était inarrêtable en première période avec un magnifique 7 sur 8. 

Les gardiennes finistériennes (Agathe Quiniou et Sandra Toft) ne se sont pas mises en évidence avec seulement 3 petits arrêts sur les 24 tentatives adverses. Mais Brest est revenu petit à petit dans la course. Kalidiatou Niakate a réalisé une bonne entrée en pesant sur la défense péageoise. Elle a fait beaucoup de bien en libérant des espaces pour les offensives de son équipe. La mi-temps est sifflée sur un score serré, mais avec beaucoup de buts (21–20 à l’avantage des locales).

La défense du Brest Bretagne Handball en difficulté

Les Bretonnes sont revenues sur le terrain avec quelques automatismes en défense, mais cela n’a pas duré. En attaque, elles ont eu de grandes difficultés à se rapprocher de la surface péageoise. De ce fait, les Finistériennes se sont principalement contentées de tirs lointains. Mais les « Abeilles » ont rapidement repris leur matelas confortable de 3 buts. La gardienne adverse, Camille Depuiset, est montée en puissance tout au long de la seconde mi-temps. Elle a écœuré les « Rebelles » en enchaînant les parades avec un total de 12 arrêts. 

Les joueuses du BBH ont donc été pendant une longue période inoffensive, tandis qu’à l’inverse, les Drômoises se sont fait plaisir en attaque avec une Sofia Deen de gala (10/11). En difficulté en défense et malgré un petit sursaut d’orgueil dans les dernières minutes, les championnes de France en titre s’inclinent sur le lourd score de 37 à 31. Elles devront se ressaisir dès ce samedi pour leur premier match de l’année en Coupe d’Europe sur le terrain des Russes de Rostov.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page