HandballCesson Rennes Métropole Handball

Handball : Cesson Rennes domine Limoges et reste invaincu à la Glaz

Le Cesson Rennes Métropole Handball recevait Limoges ce jeudi soir à la Glaz pour le compte de la septième journée de Liqui Moly Starligue. Et les Cessonnais se sont de nouveau imposés à domicile (35–28).

Cesson est rentré dans cette partie en mettant les bons ingrédients pour faire la différence sur cette équipe de Limoges. Dans son antre imprenable de la Glaz Arena, le club breton a réussi à prendre les devants rapidement après plusieurs pertes de balles de part et d’autre en début de partie. Joze Baznik a notamment sorti le grand jeu pour sortir un penalty tiré par l’éternel Dragan Gajic. Puis Romain Briffe a débloqué le compteur cessonnais après un petit peu plus de 4 minutes de jeu. Avant que Delecroix l’imite sur un beau tir à neuf mètres.

» A LIRE AUSSI : CRMHB — Sébastien Leriche se confie en exclusivité pour Ti Sport

Joze Baznik, encore lui, a même stoppé un kung-fu pour enflammer une Glaz qui ne demandait que ça. Au bout de dix minutes, dans le sillage d’un bon Florian Delecroix (3 buts), Cesson était bien en tête (6–2, 10e). L’écart s’est ensuite creusé quand le gardien des Irrédutibles a continué son show tout en haranguant la foule (13–8, 20e). 

Vraiment bons des deux côtés des terrains et en particulier en attaque, les joueurs de Sébastien Leriche ont profité des réalisations de Briffe (4 buts), Molinié (4 buts à la pause, 8 au total) et Kamtchop Baril impeccable en contre et en jeu de corps en tant que pivot. Mais bien que le Cesson Rennes Métropole Handball était devant à la mi-temps (19–14), ce premier acte a surtout été marqué par les deux expulsions avec moins de cinq minutes d’intervalle de Delecroix et Zabic. De quoi mettre encore un peu plus de piment dans une première période bien maitrisée par les locaux.

Le public en feu ce jeudi soir

Limoges, revenu des vestiaires avec plus d’envie, s’est offert plusieurs buts sur les ailes et sur penalty grâce notamment à l’excellent Jure Dollenec, toujours aussi décisif (9 buts). Malgré quelques erreurs défensives, les Cessonnais ont néanmoins su rapidement reprendre leur petit matelas d’avance avec deux buts coup sur coup de Louis Despreaux. Dont un magnifique à 9 mètres qui est même ressorti des filets adverses (24–20, 40e). 

Sauf que quelques minutes plus tard, les Limogeauds sont revenus à seulement deux longueurs (24–22, 43e). Kamtchop Baril, très performant ce soir, a pu rassurer un peu son équipe en marquant après un 2 minutes oublié pour un joueur de Limoges. De quoi faire bouillir la Glaz ainsi que le banc de touche cessonnais. À l’aube du dernier quart d’heure, rien n’était encore fait pour aucune des deux équipes (26–23, 45e).

Cesson Rennes confirme encore une fois à domicile

Théophile Caussé et Robin Molinié par deux fois ont redonné de l’air au peuple cessonnais (29–23, 48e). Tandis que Romain Briffe continuait son excellente partie, lui l’enfant du club breton. Avec sept buts à son actif ce jeudi soir, il a été dans tous les bons coups pour permettre aux Irréductibles de confirmer leur invincibilité à la Glaz (35–28). Toute la salle pouvait s’enflammer après cette nouvelle victoire.

Suite à ce quatrième succès en autant de rencontres disputées à domicile, le Cesson Rennes Métropole Handball continue d’engranger des points importants dans l’optique du maintien, objectif prioritaire. Mais avec ce genre de prestations, les hommes de Sébastien Leriche vont pouvoir revoir leurs ambitions à la hausse, à condition de ne pas (trop) se manquer à l’extérieur. Cesson est ce jeudi soir sixième du Championnat de France (8 pts) en attendant la suite des rencontres de cette septième journée. 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page