HandballCesson Rennes Métropole Handball

Handball : Cesson-Rennes s’incline cruellement à Aix-en-Provence

Le Cesson Rennes Métropole Handball se déplaçait ce vendredi soir à Aix-en-Provence pour le compte de la 10e journée de Liqui Moly Starligue. Les Bretons ne sont pas passés loin de renverser le match dans les derniers instants. Résumé de la rencontre.

Le début de rencontre est plutôt partagé entre les deux équipes. Cesson rentre bien dans son match et mène 4–3 après quelques minutes. Mais les Aixois commencent petit à petit à imposer leur rythme. La défense bretillienne s’avère beaucoup trop friable pour espérer gêner l’actuel 3e du championnat. 

Cesson dans le dur en première période

Pour stopper leurs adversaires, les Irréductibles accumulent les fautes et les exclusions temporaires (4 contre 0 pour le CRMHB en première mi-temps). Le PAUC prend donc une avance confortable et méritée. En effet, les espaces se multiplient si bien que Joze Baznik (5 arrêts sur 17 tentatives) ne peut rien face aux assauts répétitifs de ses anciens coéquipiers.

Malheureusement, les difficultés des hommes de Sébastien Leriche ne s’arrêtent pas là. Les transitions offensives ne sont pas assez rapides et permettent aux locaux de systématiquement se replacer. Les attaques placées sont quant à elles infructueuses. Les joueurs de Cesson ne réussissent pas à trouver les espaces nécessaires pour se mettre en position de frappe. Le meilleur joueur du mois d’octobre, Robin Molinié, est timide et ne tente que très peu sa chance. Les résidents de la Glaz Arena rentrent donc aux vestiaires en étant logiquement menés 14–9.

Le réveil des Bretons dans le deuxième acte

La physionomie du match s’inverse totalement durant le deuxième acte. Le CRMHB revient dans la partie grâce à un fantastique regain de forme. Les Bretilliens retrouvent une très bonne efficacité offensive à l’image de Théophile Caussé (5/5).

La défense, elle aussi, se ressaisit avec une mobilité plus importante. Joze Baznic sort quelques arrêts qui permettent aux Bretons de réduire l’écart. A 10 minutes de la fin de la rencontre, Aix-en-Provence ne mène plus que d’une petite longueur et la possession devient de plus en plus chère. Junior Tuzolana permet même à Cesson de revenir à égalité grâce à un somptueux but.

Le jeu offensif des Irréductibles retrouve de la spontanéité en cette seconde période, mais ce sont encore une fois les pertes de balles qui font la différence. Les coéquipiers de Sylvain Hochet perdent deux ballons dans les derniers instants. À cette maladresse s’ajoute le jet de 7 mètres raté par Robin Molinié en fin de match. L’arbitre de la rencontre siffle le coup de sifflet final sur le score de 25–24 en faveur des locaux. Les visiteurs ne sont pas passés loin de réaliser un exploit, mais la mauvaise gestion du money time leur aura coûté cher. Les hommes de Sébastien Leriche tenteront de reprendre leur marche en avant jeudi 25 novembre face à Chartres.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page