Handball

Handball : Battues par l’Espagne (25–28), les Bleues vont devoir relever la tête

L’équipe de France de handball vient de s’incliner ce mardi face à l’Espagne (25–28). Les joueuses d’Olivier Krumbholz ont eu du mal lors de la seconde période. Analyse.

Premier accroc pour les vice-championnes olympiques en titre. Après leur beau succès contre la Hongrie lors de leur premier match officiel au Japon (30–29), les Tricolores affrontaient l’Espagne. Un adversaire d’un tout autre calibre, qui s’était de son côté incliné contre la Suède en ouverture de ces JO (24–31). Alors, quand on sait en plus que ces France-Espagne ne sont jamais faciles, il fallait bien être présent derrière son écran pour suivre le match des Bleues. Une rencontre qui a démarré de la meilleure des manières pour Amandine Leynaud et ses coéquipières qui menaient 7–4, avant de rentrer aux vestiaires sur un score de parité (12–12).

L’Espagne a joué un meilleur handball en deuxième période

Mais, dans le sillage d’une Carmen Martin toujours aussi adroite (6 buts), les Espagnoles ont démarré ce deuxième acte en proposant un plus joli handball. Et la France a très vite subi la force offensive de son adversaire. Les vice-championnes d’Europe 2020 ont encaissé un 4–0 très rapidement après la pause (14–14, 14–18) pour ensuite rester à quatre longueurs (18–22). Revenues plusieurs fois dans les six dernières minutes à deux buts (22–24, 23–25), Pauline Coatanea et ses coéquipières n’ont finalement pas pu reprendre l’avantage. Au final, les Tricolores s’inclinent 28–25, la faute notamment à un manque flagrant de tirs de loin. Et à des gardiennes moins performantes que lors du match contre la Hongrie.

Pauline Coatanea toujours au top

Si cette défaite n’est en rien dramatique, les Bleues devront se rattraper dès vendredi contre une équipe de Suède victorieuse de ses deux premiers matchs. Autant dire qu’il ne faudra surtout pas prendre les Suédoises à la légère. Actuellement quatrièmes du groupe B avec 2 points au compteur, les filles d’Olivier Krumbholz sont toujours dans la course pour la qualification en quart de finale. Pour le plus grand bonheur de Pauline Coatanea, meilleure buteuse de son équipe ce mardi (5 buts).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page