Handball

Handball : La France pulvérise les Pays-Bas et rejoint la Suède en demi-finale

L’équipe de France féminine de handball a largement dominé les Pays-Bas ce mercredi (32–22). Les Tricolores affronteront la Suède vendredi pour tenter de filer en finale de ces Jeux Olympiques.

Les joueuses d’Olivier Krumbholz ont été grandes. Très grandes. Quel match réalisé par les vice-championnes olympiques en titre contre les championnes du monde 2019. Après une phase de groupes délicate, avec notamment une victoire décisive lors du dernier match contre le Brésil (29–22), l’équipe de France féminine de handball arrivait en quart de finale avec un statut d’outsider. Surtout contre une équipe des Pays-Bas qui s’était seulement inclinée contre la Norvège. Alors, cela donne encore un peu plus de relief à la performance XXL réalisée par Pauline Coatanea et ses coéquipières.

» A LIRE AUSSI : Handball : 3 choses à savoir sur Romain Lagarde, un homme de destin

Amandine Leynaud était sur un nuage

Amandine Leynaud a été intenable ! La gardienne de Györ, qui dispute sa dernière grande compétition internationale avec son pays, veut sortir par la grande porte. Et elle a en tout cas tout mis en oeuvre pour ne pas quitter Tokyo dès ce mercredi. Dès le début du match, c’est elle qui a donné le ton à son équipe. 

La France a réussi à faire un premier écart avant même le quart d’heure de jeu en infligeant un 7–0 aux Pays-Bas en passant de 5–3 à 12–3 avec un festival d’Amandine Leynaud dans sa cage. La dernière rempart tricolore a tout simplement réalisé 7 arrêts sur les 10 tirs concédés avant la dixième minute de jeu. De quoi donner de la marge à ses coéquipières qui trouvaient la mire en attaque. Impressionnantes en défense et décisives en attaque, les Françaises avaient déjà un pied en demi-finale à la pause (19–11).

» A LIRE AUSSI : Jeux Olympiques : La Bretagne devant l’Espagne et la Suède au classement des médailles

France-Suède en demi-finale des JO de handball

Mais en handball, on sait que tout peut changer très vite, surtout face à des Hollandaises qui sont revenues des vestiaires avec une défense plus solide. Les joueuses d’Emmanuel Mayonnade, l’entraîneur de Metz, ont tout tenté pour faire vaciller les Bleues. Mais ces dernières étaient en forme olympique. Et Amandine Leynaud a de nouveau fait le show avec 22 arrêts à son actif (à 51%). De quoi donner un peu plus de confiance aux autres joueuses comme Laura Flippes (6 buts), Pauletta Foppa (5 buts), Coralie Lassource (5 buts) ou encore Pauline Coatanea (3).

Victorieuse de dix longueurs de ce match (32–22), l’équipe de France a survolé cette rencontre pour s’offrir une nouvelle demi-finale olympique. Pour rejoindre la finale, comme en 2016, Leynaud et ses coéquipières devront dominer la Suède. Les deux équipes s’étaient quittées sur un nul en poule (28–28). La France semble en tout cas monter en puissance et en pleine forme à deux jours de cette demi-finale !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page