HandballBrest Bretagne Handball

Ligue des champions EHF : Le BBH bien trop fort pour le Podravka Vegeta

Ce samedi, le BBH s’est imposé de treize longueurs contre le Podravka Vegeta (35–22) lors de son quatrième match de Ligue des champions EHF. Brest se replace dans le groupe A.

Le Brest Bretagne Handball assure et se rassure. Après deux revers en trois rencontres cette saison en Coupe d’Europe, le club breton n’a pas tremblé ce samedi face aux Croates du Podravka Vegeta. À la suite d’un début de rencontre marqué par plusieurs pertes de balles de part et d’autre, les joueuses de Pablo Morel sont petit à petit montées en puissance pour prendre le dessus sur leurs adversaires.

Foppa, une main en Or

Pauletta Foppa, auteure de 5 buts lors du premier acte (7 au total) a encore une fois prouvé qu’elle avait une main droite en Or pour permettre au BBH d’être déjà devant au tableau d’affichage après dix minutes de jeu (5–2). La suite n’a fait qu’accentuer la différence de niveau entre ces deux équipes, grâce notamment aux arrêts de Cléopâtre Darleux, très bien dans son match (+de 50% d’arrêts). 

C’est donc fort logiquement que les vice-championnes d’Europe en titre avaient six longueurs d’avance après 20 minutes (12–6). Opposées à des joueuses croates en difficulté dans le jeu, les Brestoises pouvaient également compter sur leur réalisme offensif — et cela malgré plusieurs tirs sur les poteaux adverses. À la pause, Brest avait déjà le match bien en main (17–9).

Le BBH trop puissant pour la défense du Podravka 

Au retour des vestiaires, les Bretonnes ont continué sur le même rythme avec des arrêts de Cléopâtre Darleux et des buts de Toublanc, Foppa (encore elle !), Kobylinska, Niakaté et Lassource (22–11, 37e). La preuve de la force collective de cette équipe brestoise. Et ce n’est pas l’apathie défensive du Podravka Vegeta qui allait contrecarrer les plans des joueuses de Pablo Morel. Sous les yeux de la nouvelle recrue Ana Maria Gavric en tribune, elles n’ont jamais laissé respirer leurs adversaires pour prendre encore un peu plus le large au cœur du second acte (28–14, 45e). Malgré l’entrée en jeu compliquée d’Agathe Quiniou dans les buts, le Brest Bretagne Handball a fini par l’emporter de treize longueurs (35–22).

» A LIRE AUSSI : Le BBH officialise l’arrivée d’une arrière croate

Prolifiques offensivement et sérieuses en défense, les Brestoises ont fait plaisir aux 3 301 personnes présentes ce samedi soir à l’Aréna. Une statistique intéressante à retenir d’ailleurs, toutes les Rebelles hormis Pop Lazic et Mey — qui a disputé son premier match en Ligue des champions à seulement 17 ans ! — ont marqué ce samedi soir. 

De retour de sélection, Alicia Toublanc a inscrit 5 buts, tout comme une autre ailière, Constance Mauny. La Norvégienne Helena Fauske (6 buts), Monika Kobylinska (4) et bien sûr Pauletta Foppa (7) ont, elles aussi, régalé. Avec cette victoire, le BBH a désormais 4 points après quatre rencontres, et il remonte provisoirement au quatrième rang. Lors de son prochain match en Coupe d’Europe, le club breton affrontera les Hongroises de Ferencvaros (23/10).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page