Portraits - InterviewsDiversJeux Paralympiques

Jeux Paralympiques : Tanguy de La Forest à la recherche de son premier podium aux Jeux

Cinquième sur l’épreuve du tir à la carabine debout à 10m lundi, Tanguy de La Forest est de nouveau en lice ce mercredi à Tokyo. Cette fois, le Breton tentera de monter sur le podium sur la discipline du tir couché. Portrait de ce tireur d’élite.

Tanguy de la Forest est né à Rennes le 21 avril 1978. Lorsqu’il est encore tout jeune, ses parents sont alertés par sa manière de se déplacer et décident donc de consulter un médecin. Une amyotrophie spinale est diagnostiquée chez l’enfant alors qu’il n’a que 3 ans. Cette maladie neuromusculaire a pour particularité d’être évolutive et de s’attaquer à l’entièreté des muscles du patient. Néanmoins, il pratique tout de même le football et le tennis dans son enfance.

» A LIRE AUSSI : Cyclisme : Alexandre Léauté reçu trois sur trois !

Un sportif de haut niveau…

Mais à l’âge de 9 ans, ses muscles deviennent extrêmement faibles. La marche lui devient impossible et il doit renoncer à une majorité d’activités physiques. Le Breton se tourne vers le tir, discipline qu’il avait découverte lors d’une kermesse peu de temps auparavant. Cette pratique s’avère parfaitement adaptée pour lui et son handicap. Grâce à son niveau, il intègre l’équipe de France en 1997. 

À côté de sa vie d’athlète, le Rennais est aussi engagé dans la vie associative. En 2017, Tanguy est devenu vice-président de la Fédération Française Handisport et secrétaire général du Comité Paralympique et Sportif Français. Son engagement lui a aussi permis de devenir récemment membre du conseil d’administration du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

» A LIRE AUSSI : Badminton : David Toupé en route vers une médaille paralympique ?

…doté d’un joli palmarès

Depuis plus de vingt ans maintenant, le Bretillien participe régulièrement à des compétitions internationales et décroche des médailles. En effet, lors des Championnats du monde 2006, il a réussi une très belle performance en raflant trois podiums (2e en 10m, 3e en 50m et 1er par équipe). Il a aussi été médaillé de bronze en 2014 au cours de la même compétition. Mais malheureusement pour lui, malgré quatre participations aux Jeux Paralympiques, le sportif de 43 ans n’est jamais monté sur un podium, ce qui est une grosse déception pour quelqu’un d’aussi exigeant. Il a notamment terminé à la 4e place lors de deux épreuves à Rio en 2016.

» A LIRE AUSSI : Jeux Paralympiques : Qui sont les Bretons présents au Japon ?

Le podium dans le viseur de Tanguy de La Forest

Le licencié de l’AS du Cercle du Bois de Boulogne espère briser la malédiction et enfin décrocher une médaille aux Jeux Paralympiques. Au Japon, le Rennais tire dans deux catégories, le 10 et le 15 mètres. Cinquième de la finale du tir debout à 10m lundi, le Breton espère faire mieux sur le tir couché. Rendez-vous ce mercredi à 4h30 heure française pour suivre les qualifications.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page