DiversCyclismeHandballJeux ParalympiquesPortraits - Interviews - AnalysesSports de combatVolley

Jeux Olympiques et Paralympiques : Zoom sur les JOP réussis des Bretons à Tokyo

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 avaient lieu cet été. Nos athlètes bretons ont brillé de mille feux lors de cet évènement planétaire et ont fortement contribué aux médailles françaises. Retour sur ces très belles performances.

Avec un an de retard à cause du contexte sanitaire, les JOP de Tokyo 2020 se sont finalement déroulés cet été. Une parenthèse émerveillée, lors de laquelle les valeurs du sport ont pris le pas sur la Covid-19. Même si les spectateurs n’étaient pas autorisés dans les enceintes nipponnes, nos champions bretons nous ont fait vibrer devant nos téléviseurs. 

Au total, 33 athlètes et para athlètes originaires de notre région ont participé à la plus belle des compétitions. Mais ils n’ont pas seulement fait acte de présence puisqu’ils ont performé de manière impressionnante avec 15 médailles à la clé (8 paralympiques et 7 olympiques). Un chiffre important au vu des 87 médailles remportées par la délégation française lors de ce mois au pays du soleil levant.

Clarisse Agbegnenou et Alexandre Leauté sur le toit du monde

La judokate rennaise a montré au monde entier qu’elle était la meilleure dans sa discipline. Clarisse Agbegnenou était favorite et a assumé son statut en écrasant la concurrence. La jeune femme de 29 ans revient de Tokyo avec deux titres remportés en l’espace de 4 jours (en individuel et par équipe mixte). La porte-drapeau de la délégation française est l’une des grandes dames de ces JO. Tous les fans de judo seront impatients de la retrouver à Paris en 2024, elle tentera d’égaler le nombre de titres olympiques détenu par le légendaire Teddy Riner.

Alexandre Léauté s’est lui formidablement illustré au Japon. Le paracycliste de 20 ans a réussi des prouesses en remportant quatre médailles en autant de courses. Le Costarmoricain s’est notamment offert le titre sur la poursuite individuelle. Il a tout simplement été grandiose durant les Jeux Paralympiques.

Toujours en paracyclisme, Dorian Foulon, le compagnon de chambre d’Alexandre, a remporté le titre sur la poursuite individuelle dans la catégorie C5. De quoi forcément nous ravir malgré son manque de chance sur les courses sur route.

Les Bretons ont brillé en équipe

À l’image de Jenia Grebennikov avec ses amis de la team Yavbou, les Bretons ont surperformé en équipe cet été. Le libéro rennais a mené les volleyeurs au titre après une victoire en finale face à la Russie. Il a dorénavant presque tout gagné à seulement 31 ans. Lui et ses coéquipiers nous ont fait passer par toutes les sensations possibles. Le plongeon du sélectionneur Laurent Tillie en quart de finale illustre parfaitement cette mentalité à part.

Les handballeuses du BBH (Coralie Lassource, Cléopâtre Darleux, Kalidiatou Niakaté, Pauletta Foppa et Pauline Coatanea) ont quant à elles remporté le titre olympique pour la première fois de l’histoire après leur médaille d’argent en 2016. Les Françaises ont d’ailleurs conclu l’année en beauté en confirmant lors des Mondiaux (vice-championnes du monde). Chez les hommes du handball, Romain Lagarde a lui aussi connu la victoire olympique pour la première fois de sa jeune carrière. L’arrière gauche né à Lorient est entré en cours de compétition et s’est imposé comme un super sub.

» A LIRE AUSSI : Jeux Olympiques : La Bretagne devant l’Espagne au classement des médailles !

Évidemment, on n’oublie pas Cécilia Berder, médaillée d’argent par équipes en sabre. Ainsi que Caroline Drouin et Jade Ulutule, vice-championne olympique avec les Bleues du rugby à 7. Et Camille Lecointre et Aloïse Retornaz médaillées de bronze en voile 470.

Thu Kamkasomphou et Faustine Noël sont aussi montées sur des podiums. La première a rapporté deux médailles de bronze à l’équipe de France. Éliminée à chaque fois en demi-finale, que ça soit en simple ou en double avec Anne Barnéoud, la pongiste s’est ainsi offert sa neuvième et sa dixième breloque paralympique. La seconde s’est adjugé une médaille d’argent en double mixte avec Lucas Mazur.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page