Hockey sur glace

Hockey : Les Albatros chutent d’un rien face aux Caennais

Ce samedi soir, les Albatros de Brest ont fini par s’incliner face aux Drakkars de Caen (2–3 après prolongation). Les Bretons conservent malgré tout la tête de la Division 1.


C’était l’affiche à ne pas manquer ce week-end pour les fans de hockey bretons. Un choc entre le leader, Brest, et le troisième, Caen. Et ce duel a tenu toutes ses promesses puisqu’il a fallu attendre les derniers instants de la rencontre pour connaitre le vainqueur d’une rencontre très intéressante à suivre.

C’est parti à 2000 à l’heure 

Défaits une seule fois cette saison avant ce match, les Brestois savaient que rien n’allait être simple face aux Normands. Pourtant, c’est bien eux qui ont réussi à ouvrir la marque après seulement 50 secondes jeu grâce à la réalisation de Nicolas Siegfriedt (1–0, 1e).

Mais dans la foulée, Brest s’est retrouvé en infériorité numérique et Caen en a profité pour rapidement égaliser (1–1, 4e). Ce choc du Championnat démarrait donc tambour battant avant que Lukas Blaha trouve la faille dans la défense adverse pour inscrire un but important pour les Albatros (2–1, 13e). C’était également le score à la fin de la première période.

Brest incapable de marquer pendant plus de 50 minutes

Les vingt minutes suivantes auront été marquées par les exclusions temporaires, mais personne n’aura réussi à en profiter pour faire trembler les filets adverses. Une bonne nouvelle pour les joueurs de Claude Devèze, toujours devant au tableau d’affichage, mais pas à l’abri d’un retour des Drakkars. 

Et c’est malheureusement ce qui s’est passé puisqu’à un petit peu plus de dix minutes de la fin du temps réglementaire, André Ménard a trompé le gardien breton et Caen est revenu pour la deuxième fois de la soirée au score (2–2, 49e). Le tableau d’affichage ne bougera plus ensuite et tout allait donc se jouer en prolongation. Et c’est ce même André Ménard qui a offert la victoire aux Caennais (3–2, 64e).

Les Albatros toujours leaders

A la suite de sa deuxième défaite de la saison, Brest prend malgré tout un point important et reste leader de la Division 1 avec deux longueurs d’avance sur Mont-Blanc, défait à Strasbourg (3–2) et Neuilly-Sur-Marne, troisième à trois points des Bretons. De quoi nous rassurer après ce revers au bout du suspense !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page