FootballFC Lorient

Ligue 1 : Le FC Lorient, défait à Troyes, se rapproche de la zone rouge

Ce mercredi soir, le FC Lorient se déplaçait sur la pelouse de Troyes dans le cadre de la 16e journée de Ligue 1. Les Merlus, en manque de confiance suite à leur défaite dans le derby breton contre Rennes, ne parviennent pas à se rassurer sur la pelouse troyenne (0–2). Voici 4 choses à retenir de la rencontre.

La mauvaise entame du FC Lorient

Les Lorientais entament difficilement leur match. Paul Nardi est sauvé par son poteau suite à une tête de R. Ripart dès la deuxième minute, les Merlus ont eu chaud ! Les joueurs de Christophe Pélissier reculent et subissent le jeu troyen pendant de longues minutes et la sentence ne tarde pas à tomber. Léo Petrot est surpris dans son dos par le déplacement de Renaud Ripart qui ouvre le score (0–1, 7e). 

Les maladresses et erreurs techniques s’enchaînent et les pertes de balles lorientaises se font nombreuses. Les Bretons ne parviennent pas à conserver le ballon et sont dominés dans tous les aspects du jeu. Ils sont logiquement punis une seconde fois peu après la demi-heure de jeu par la frappe enroulée de R. Kouamé. (0–2, 34e). Troyes fait le break avant de regagner les vestiaires.

Une animation offensive lorientaise aux abonnés absents 

Au stade de l’Aube, le FC Lorient subit le rythme de l’ESTAC. Pour preuve, les Morbihannais ne franchissent la surface de réparation adverse qu’à la 22e minute. Ils se créent quelques occasions dans les minutes suivantes mais ne réussissent pas à installer durablement leur jeu. L’attaque lorientaise, alors la plus mauvaise du championnat ne semble pas en mesure de corriger ce sombre bilan ce soir. 

Les Merlus ne se procurent leur première frappe que dans le temps additionnel (45e +2). Les imprécisions offensives perdurent au retour des vestiaires et empêchent les Lorientais de se créer des occasions franches à l’image de Moffi. Alors qu’il est parfaitement servi suite à une récupération de sa défense sur un corner troyen, le Nigérian se lance à grandes enjambées vers le camp adverse mais rate sa dernière passe (60e).

» A LIRE AUSSI : FC Lorient : Le Top/Flop du début de saison

Basculement tactique de Pélissier à la mi-temps

Face à la mauvaise première mi-temps lorientaise, Christophe Pélissier adopte un nouveau système de jeu. La sortie de Jérôme Hergault pour Quentin Boisgard dès le retour des vestiaires permet la mise en place d’un 4–4‑2 losange. Cette nouvelle configuration tactique redonne des couleurs à l’équipe bretonne qui reprend peu à peu le jeu à son compte. 

Le revirement tactique ne modifie pas fondamentalement la seconde période mais les Merlus sont un peu plus présents en se procurant quelques occasions. La partie s’équilibre davantage dans le second acte mais Armand Laurienté et ses coéquipiers ne se montrent pas très menaçants devant le but.

Les Merlus en danger au classement

Les Merlus en manque de confiance depuis plusieurs journées concèdent une cinquième défaite consécutive. Au terme d’une prestation mitigée, les Bretons paient cher leur mauvaise entame de match et leur manque de justesse technique et s’inclinent 2 buts à 0. Face à un adversaire direct pour le maintien, les Lorientais laissent s’échapper trois points précieux et sont rétrogradés à la 16e place à l’issue de la partie. La formation lorientaise tentera de sortir de cette mauvaise série ce dimanche contre le FC Nantes à domicile. 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page