FootballStade Brestois 29

Stade Brestois 29 : Marco Bizot prêt à concurrencer Gautier Larsonneur ?

Le Stade Brestois 29 vient de signer un nouveau portier en la personne de Marco Bizot. Qui est cet international néerlandais et que peut-il apporter au club finistérien ? Portrait du gardien breton.

Un pur produit néerlandais

Marco Bizot a vu le jour le 10 mars 1991 à Hoorn aux Pays-Bas. Tout jeune, il intègre le club de sa ville, le SV Westfriezen. Il est l’un des meilleurs joueurs de son équipe. Sa précocité lui permet même de taper dans l’œil des recruteurs de l’Ajax Amsterdam. En 2000, alors que Marco est âgé de 9 ans, il accepte d’intégrer l’académie de jeunes mondialement réputée de l’Ajax. Le gardien suit donc une formation de qualité qui lui permet d’évoluer aux côtés des meilleurs talents du pays. Malheureusement pour lui, des blessures freinent sa progression.

En 2011, les dirigeants « Ajacides » décident de prêter leur joueur au SC Cambuur, club évoluant alors en seconde division néerlandaise. L’objectif pour Bizot est d’acquérir un maximum d’expérience en professionnel. Cette année-là, le gardien d’1m93 permet à son équipe d’atteindre les play-offs pour la promotion en Eredivisie (première division hollandaise). Cependant, l’équipe est éliminée en demi-finale. À l’été 2012, le prêt touche à sa fin, le portier rentre à Amsterdam. Mais il ne restera pas longtemps du côté de la capitale.

Quelques jours plus tard, Marco Bizot s’engage avec le FC Groningue en première division. Il n’aura donc jamais porté le maillot de son club formateur en professionnel. Les premiers mois dans son nouveau club sont difficiles, il ne joue que très peu. Mais petit à petit, il réussit à gagner sa place de titulaire avant de devenir un élément indispensable de son équipe. Le droitier effectuera deux saisons sous les couleurs vertes et blanches, pour un total de près de 60 rencontres.

» A LIRE AUSSI : Grégoire Coudert s’engage avec le Stade Brestois 29

Une expérience à l’étranger et un retour aux Pays-Bas

Durant l’été 2014, le portier est approché par le club du KRC Genk. Il s’engage avec cette équipe pour 3 ans contre 1,5 million d’euros. Durant ces trois saisons, Marco Bizot s’est toujours classé dans le premier tiers du championnat avec ses coéquipiers. De plus, il a eu la chance de pouvoir évoluer en Europa League lors de la saison 2016–2017.

En 2017, l’AZ Alkmaar se penche sur le gardien hollandais, dont la régularité ne fait aucun débat. Le joueur fait alors son retour aux Pays-Bas. Dès sa première saison, il réalise une prouesse extraordinaire : participer à l’entièreté des matchs officiels de son équipe (40 rencontres). Bizot réalise des prestations de très haut niveau. Il y a deux ans, il effectue 18 cleen sheets en 24 rencontres (saison interrompue par le Covid). Cette saison, l’international hollandais (1 sélection en 2020) a annoncé qu’il ne prolongerait pas son contrat avec l’AZ.

» A LIRE AUSSI : Jere Uronen, qui es-tu ?

Le gardien numéro un bis du Stade Brestois 

Cela faisait plusieurs jours que l’information était dans les tuyaux. Le joueur était même absent lors du dernier match amical de son club contre la Real Sociedad. C’est maintenant officiel ! Marco Bizot s’est engagé ce mercredi avec le club breton pour une durée de trois ans. Le Stade Brestois 29 a dû débourser près d’un million d’euros pour s’attacher les services du gardien de 30 ans. 

Avec cet achat, l’équipe se renforce et apporte un concurrent de taille à Gautier Larsonneur. Même si le Hollandais devrait, avant toute chose, palier l’indisponibilité de Sébastien Cibois, victime d’une rupture du tendon d’Achille. Reste à voir la hiérarchie des gardiens de but pour cette saison. Une chose est sûre, l’expérience de Bizot (une vingtaine de matchs d’Europa League, plus de 170 matchs d’Eredivisie et 3e gardien des Pays-Bas pour l’Euro 2020) sera un atout pour les Finistériens en Ligue 1.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page