FootballStade Brestois 29

Stade Brestois : Le Top/Flop du début de saison

Alors que le Stade Brestois accueille le Stade de Reims ce dimanche à 15h à Francis Le Blé, voici notre top/flop du début de saison du côté du club breton.

Seulement quatre petits points (4 nuls et 5 défaites) depuis la reprise, c’est le constat inquiétant que l’on peut faire aux hommes de Michel Der Zakarian. Les Bretons n’ont toujours pas réussi à s’imposer. Pourtant, ce n’est pas faute d’essayer ! Mais comme le dit si bien l’entraîneur des Pirates : « On n’est pas efficaces dans les zones de vérité, on a l’une des plus mauvaises défenses, l’une des plus mauvaises attaques, on est à notre place » (déclaration en conférence de presse suite au match face à Metz). 

En effet, il est difficile d’inscrire des points lorsque son équipe n’a fait trembler les filets qu’à 10 reprises et a encaissé par ailleurs 18 réalisations. Unique point positif de cette entame d’exercice, les Finistériens ont marqué au moins un but lors de la totalité de leurs rencontres. 

Le Stade Brestois n’y arrive pas

Le Stade Brestois accumule les contreperformances depuis près de deux mois maintenant. Rien ne semble aller de la bonne manière pour les Ty-Zefs qui connaissent actuellement une triste série de trois défaites consécutives. Malgré des prestations honorables face à Lyon, Rennes ou le PSG ; les supporters commencent à s’impatienter. Les hommes de Michel Der Zakarian vont devoir redoubler d’efforts s’ils veulent enfin réellement lancer leur saison pour ne pas goûter de nouveau au stress de la lutte pour le maintien. Ils n’étaient pas passés loin du barrage pour la relégation l’année dernière avec une 17e place obtenue pour seulement un petit point d’avance sur Nantes.

La lueur d’espoir

Même si le SB29 réalise une piètre entame de championnat, il ne faut pas perdre de vue que tout est encore possible. Seuls deux points les séparent de la première place de non-relégable occupée par Troyes. L’homogénéité de niveau entre les clubs du bas de tableau de notre Ligue 1 peut permettre aux Pirates de remonter au classement pour éviter une déconvenue. Pour cela, ils devront bien évidemment retrouver de l’efficacité dans les deux surfaces.

Les Tops

Romain Faivre continu sur sa lancée

Difficile de faire émerger un réel top de l’équipe brestoise depuis le début de la saison, mais le milieu offensif apporte de la folie à cette formation souvent en manque d’imagination. Le gaucher d’1m80 réitère en quelque sorte les prestations qui l’ont fait connaître du grand public en 2020–2021. L’ancien monégasque compte déjà quatre passes décisives et deux buts après le premier quart du championnat. Espérons qu’il soit encore plus efficace !

Franck Honorat et Brendan Chardonnet performants

Hormis Romain Faivre, toujours capable de faire des différences avec le ballon dans les pieds, Franck Honorat est aussi intéressant. L’ailier de 25 ans en est à 2 buts et 1 passe décisive. Buteur lors du dernier match à Nice, il montre toujours une envie féroce de prendre de vitesse la défense adverse. Cette après-midi contre Reims, il sera encore une fois avec Faivre, le fer de lance de l’attaque bretonne. 

Autre joueur important, le capitaine Brendan Chardonnet. Le défenseur central des Ty-Zefs est essentiel. Il est celui qui mouille le plus le maillot et sa prolongation de contrat jusqu’en 2025 est une preuve de plus de son attachement à son club de cœur.


Les Flops

Marco Bizot dans le dur

Le portier hollandais est arrivé cet été en provenance de l’AZ Alkmaar avec un joli CV. Il devait venir amener de la concurrence à Gautier Larsonneur. La recrue a joué l’intégralité des matchs cette saison avec le Stade Brestois, et à chaque rencontre, il a encaissé au minimum un but. Au total, il a déjà récupéré le ballon à 18 reprises dans ses filets. Malgré certains beaux arrêts, le bilan est pour l’instant décevant, à l’image de sa sortie ratée face à l’OGC Nice. On peut également pointer du doigt les errements défensifs de plusieurs joueurs (Brassier, Gabriel, Duverne…)

Le Stade Brestois n’arrive pas à conclure 

On pourrait citer de nombreux joueurs de l’effectif, mais une chose est sûre, le Stade Brestois pêche dans la finition. Auteur d’un début de saison intéressant avec des réalisations contre Lyon et Strasbourg, Irvin Cardona est resté muet lors des cinq dernières journées. Pire encore, l’ancien monégasque a du mal à être trouvé par ses coéquipiers et c’est là qu’on a vu que Steve Mounié (absent deux matchs) manquait à son équipe. 

Néanmoins, le buteur béninois a inscrit un seul but en sept matchs disputés. De son côté, Youssouph Badji a disputé 122 minutes avec son équipe sans être convaincant. Brest va devoir marquer pour gagner, et il aura forcément besoin de ses attaquants.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page