Football

Coupe de France : Vannes l’emporte à Ergué-Gabéric et valide sa qualification

Ce samedi, les Paostred Dispount, pensionnaires de R1, recevaient sur leur pelouse, le Vannes Olympique Club, à l’occasion du 8e tour de coupe de France. Celui dont le nom avait fait sourire le public lors de l’annonce de son exemption du tour dernier, n’a rien a regretté de cette rencontre. Vannes l’emporte 2–1.

Tout n’était pas rose (ou vert plutôt) pour les Vannetais dans le premier quart d’heure. En souffrance face aux pensionnaires de R1, ils ont longuement bataillé avant d’ouvrir le score. Jusqu’alor,s l’avantage était plutôt aux locaux. Poussé par ses supporters les moins frileux, qui avaient allumé des fumigènes en début de rencontre, Ergué-Gabéric s’infiltre dans la surface vannetaise pendant de longues minutes. Les erreurs individuelles des joueurs du VOC s’accumulent, à l’image de la relance dangereuse de Maxence Bellego à la 19e.

Les Vannetais renaissent avant la mi-temps

Pourtant, à la 30e minute, le match prend un nouveau tournant, Sébastien Persico profite d’une belle passe de Lucas Daury et vient lober de la tête le gardien adverse (1–0, 30e). Mais la réaction des Paostred ne se fait pas attendre, Mickaël Guillamot cherche le cadre de Junior Noubi et la balle frôle le poteau vannetais. Les joueurs des deux clubs ne se laissent pas faire et renchérissent avec un temps fort marquant dès la 40e. Les corners s’accumulent en fin de première période et l’arbitre de la rencontre siffle même le retour au vestiaire sur un 4e corner consécutif : deux de chaque côté.

Lorsque les acteurs retrouvent le terrain, Vannes a l’avantage au tableau d’affichage (1–0). Pourtant, dès la 50e minute de jeu, Ewan Quintin lutte au duel avec Romain-Léon Essogo. Il glisse et touche son vis-à-vis : le pénalty est sifflé en faveur des Paostred. Essogo s’élance, mais le ballon repoussé trouve Pierre Le Reste qui trompe complétement Noubi pour mettre à Ergué-Gabéric d’égaliser (1–1, 52e). 

» A LIRE AUSSI : Coupe de France : L’En Avant Guingamp élimine le Stade Briochin et file en 32e de finale

Deux buts et Vannes file au prochain tour

Alors que l’on commençait à entrevoir la séance de tirs au but, Lucas Daury surprend tout le monde et saisit l’opportunité du match à la 83e. Déjà passeur décisif sur le premier but, il profite d’un cafouillage dans la surface de réparation pour marquer. Du plat du pied, le numéro 7 vannetais envoie le ballon dans les cages d’un Maël Régis groggy. C’est la délivrance pour la formation de N2 qui voit son adversaire rendre les armes. 

Après une nouvelle confusion de Régis, complètement effondré au coup de sifflet, la défaite est actée pour Ergué-Gabéric. C’est dur pour le jeune gardien qui a eu un rôle essentiel ce samedi soir, du fait de l’absence des autres portiers. Le Vannes OC rejoint de son côté les 32ème de finale de la Coupe de France.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page