HandballBrest Bretagne Handball

Ligue des Champions EHF : Le BBH s’impose sans convaincre face à Buducnost

Le BBH accueillait ce samedi soir l’équipe monténégrine de Buducnost pour le compte de la 7e journée de Ligue des Champions. Les filles de Pablo Morel ont difficilement réussi à se défaire de leurs adversaires en fin de match pour remporter la victoire (25–21). Voici quatre choses à retenir de cette rencontre.

Le BBH confirme ses difficultés du moment

La victoire aura mis beaucoup de temps à se dessiner pour le Brest Bretagne Handball face à Buducnost. Les championnes de France en titre ont éprouvé de grandes difficultés notamment au cours de la première période. Elles n’ont pas réussi à mettre en place leur jeu collectif, aussi bien en attaque qu’en défense. Sandra Toft a souvent été laissé seule en dernier rempart lors des 30 premières minutes. Heureusement, elle était en très bonne forme, ce qui a permis aux Brestoises d’éviter une déconvenue et de rentrer aux vestiaires sur un score de parité (12–12).

Une victoire importante sur le plan comptable

Grâce à ce joli résultat, le BBH enchaîne une deuxième victoire d’affilée dans la compétition. Deux points qui permettent aux Rebelles d’occuper provisoirement la 4e place du groupe A avant le match opposant Dortmund à Esbjerg ce dimanche. La prochaine rencontre de Brest aura lieu le samedi 20 novembre, une nouvelle fois face à Buducnost, mais cette fois-ci à l’extérieur.

Toublanc exceptionnelle face au but

Comme depuis plusieurs semaines maintenant, c’est l’ailière droite qui a encore une fois porté son équipe. En effet, la native de Saint-Brieuc a été d’une précision chirurgicale dans ce match. Alicia Toublanc a tenté sa chance à 11 reprises avec une réussite à plus de 90% (10 buts pour elle) ! Le BBH doit sa victoire en priorité à cette fantastique joueuse qui a tout réussi de A à Z dans cette rencontre (sauf un petit jet de 7 mètres). Elle était présente pour inscrire les buts importants et n’a pas hésité à prendre ses responsabilités.

Toft fait la différence dans les cages bretonnes

Si Alicia Toublanc était la joueuse en forme en attaque chez les Brestoises, Sandra Toft était bien son pendant défensif. Sans elle, le BBH aurait pu rentrer aux vestiaires avec un certain retard au score. Mais la gardienne danoise a tout simplement sortie le grand jeu pour maintenir les Rebelles hors de l’eau. Elle est petit à petit rentrée dans la tête de ses adversaires du soir et a multiplié les parades. La joueuse de 32 ans finit la rencontre avec un pourcentage d’arrêts de 46% (17/37). Une performance saluée par son entraineur, Pablo Morel : « Sandra Toft était très bonne et la défense aussi ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page