DiversCyclismeJeux Paralympiques

Jeux Paralympiques : La Bretagne devant la Grèce et la Suède au classement des médailles !

Les Jeux Paralympiques se sont clotûrés ce dimanche avec un magnifique bilan pour l’équipe de France qui a remporté 54 médailles. Et la Bretagne a, elle aussi, brillé tout au long de cet évènement planétaire. 

Ils sont passés de l’ombre à la lumière. Quoi de plus logique au pays du soleil levant. À Tokyo, les athlètes bretons ont brillé, quasiment aussi fort que les rayons lumineux sur la presqu’île de Crozon, l’île de Bréhat, les remparts de Saint-Malo ou encore à la Trinité sur Mer un jour de grand ciel bleu. L’occasion alors d’évoquer certains des paysages fantastiques de nos quatre départements bretons (on ne pouvait pas tous les mettre !) tout en revenant rapidement à la réussite de nos champions. 

Alexandre Léauté, monsieur 100%

Une pensée tout d’abord à Alexandre Léauté. Ce paracycliste de 20 ans a réussi des prouesses en remportant quatre médailles en autant de courses en s’offrant notamment le titre sur la poursuite individuelle. Deuxième sur l’épreuve du kilomètre et troisième lors de ses deux épreuves sur route (contre-la-montre et course en ligne), le natif de Saint-Caradec près de Loudéac a été grandiose. 

Toujours en paracyclisme, Dorian Foulon, le compagnon de chambre d’Alexandre, repart du Japon avec le titre sur la poursuite individuelle dans la catégorie C5. De quoi forcément nous ravir malgré son manque de chance sur les courses sur route. Mais une chose est sûre, il reviendra encore plus fort lors des prochains Jeux prévus à Paris. Pas très loin donc de notre chère Bretagne. 

» A LIRE AUSSI : Cyclisme : Alexandre Léauté sacré champion paralympique

C’était Noël avant l’heure pour Faustine 

Mais jusqu’où ira Thu Kamkasomphou ? À 52 ans, la Bretonne d’adoption née au Laos, a rapporté deux médailles de bronze à l’équipe de France. Eliminée à chaque fois en demi-finale, que ça soit en simple ou en double avec Anne Barnéoud, la pongiste s’est ainsi offert sa neuvième et sa dixième breloque paralympique. Un palmarès hors du commun pour une championne d’une gentillesse rare. 

Dans le clan de la Team BZH, une pensée forcément pour Faustine Noël, médaillée d’argent en double mixte avec Lucas Mazur. La badiste qui fait des études de kiné et qui s’entraîne à Rennes a d’ailleurs rapporté la 54e et dernière médaille de la délégation tricolore à Tokyo. Une façon aussi pour elle de faire briller encore un petit peu plus les couleurs de la Bretagne. 

» A LIRE AUSSI : Parabadminton : Faustine Noël médaillée d’argent en double mixte

La Bretagne puissance 8 !

Les athlètes de notre région ont donc rapporté 8 médailles : 2 en Or, 2 en Argent et 4 en Bronze. Soit près de 15% du total de l’équipe de France. Après avoir réussi de très beaux Jeux Olympiques (8 médailles), les athlètes bretonnes et bretons se sont encore une fois montrés performants aux Jeux Paralympiques pour terminer par exemple devant l’Autriche, la Grèce, la Norvège, ou encore la Suède au classement des médailles. Une prouesse et une vraie fierté pour une terre de sport. Qui ne demande qu’à briller !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page