Volley

EuroVolley : L’équipe de France affrontera la République Tchèque pour une place en quart

Les champions olympiques ont livré une très belle prestation face une à équipe d’Estonie assez faible (3–0). Premiers de la poule D, les Bleus prennent la direction des huitièmes de finale de l’EuroVolley. Désormais, la course au titre peut être sérieusement envisagée.

Encore très sérieux contre l’Estonie, les hommes de Bernardo Rezende se sont montrés bien habiles. Après un premier set décroché avec une facilité déconcertante (25–18), les Français ne faiblissent pas. La lecture de jeu est à son paroxysme et ils se font plaisir tout en s’économisant pour la suite de la compétition.

Frais comme des gardons bleus blancs rouges

Lors de ce dernier match de poule, Nicolas Le Goff a encore été l’un des piliers de cette superbe équipe de France. Irréprochable, le central de Montpellier a tenu d’une main de fer la défense française. Le deuxième set remporté permet de revenir sur un élément marquant du banc de touche (25–17). Le nouveau sélectionneur estonien, Cédric Enard, montre déjà à ce stade de la rencontre une pointe d’amertume et de frustration concernant le manque de solution de son équipe. 

À noter également qu’il a signé pour son nouveau poste, peu avant la victoire de l’équipe de France aux Jeux Olympiques. De plus, il a participé en tant que sélectionneur adjoint des Tricolores, aux côtés de Laurent Tillie, à l’éclosion de nouveaux talents actuellement en pleine forme. Chinenyenze et Clévenot comptent parmi les grands joueurs qu’il a vu s’épanouir jusqu’au plus haut niveau.

» A LIRE AUSSI : Volley : Quimper se renforce avec l’arrivée d’Isabel Kovacic

Le plaisir à la Française lors de cet EuroVolley

Même si l’Estonie passe en tête à l’entrée du troisième set, la fête ne durera pas longtemps pour les adversaires des Français. Grebennikov et ses hommes reviennent rapidement à la hauteur de leurs adversaires du jour avant de les dépasser largement. Devant leur public, ces derniers s’inclinent finalement en trois manches (25–18 dans le dernier set). En cinq matchs, l’équipe de France n’aura concédé qu’un malheureux set contre l’Allemagne. La suite de l’aventure les attend dès ce dimanche en huitième de finale de l’Euro contre la République Tchèque. 

La bonne ambiance qui caractérise ce groupe France fait plaisir à voir. Il faudra tout de même garder en tête que les plus grosses équipes nous attendent de pied ferme, les Tricolores devront encore être plus tatillons sur les moindres détails pour décrocher les précieux points. Et tenter de devenir champions d’Europe dans un peu plus d’une semaine.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page