Volley

Volley : Les Bleus champions olympiques pour la première fois de leur histoire

L’équipe de France de volley est championne olympique. Vainqueure de la Russie en finale au bout de la cinquième manche, les Français remportent le premier titre olympique de leur histoire. Retour sur cette performance majestueuse. 

C’est un final en apothéose. Et c’est surtout un moment historique pour l’équipe de France de volley-ball. Un peu plus d’une heure après leurs homologues du handball masculin, les coéquipiers de Jenia Grebennikov sont, eux aussi, champions olympiques. Pour la première fois de leur histoire. Six ans à peine après avoir remporté le premier titre de la France du volley en 2015 avec le Championnat d’Europe. La « Team Yavbou », longtemps considérée comme maudite, a réussi à tout renverser sur son passage pour réaliser un tournoi olympique exceptionnel. Retour sur des JO, au final, parfaits.

Une phase de groupe délicate

Tout avait pourtant commencé de la pire des manières pour les Bleus. Défaits par les Américains dès leur entrée en lice à Tokyo en trois sets secs, ils étaient en grande difficulté sur ce match. Et ce n’est pas la victoire facile obtenue contre la Tunisie ensuite (3–0) qui allait combler ces failles. Alors, après la défaite concédée lors du troisième match de groupe contre l’Argentine au bout du suspense (3–2), on se disait que la France allait retomber dans ses travers de Rio 2016, avec une élimination au premier tour de la compétition. 

Mais cette équipe avait la volonté de faire mieux et cela s’est vu lors de la confrontation contre la Russie avec ce succès en quatre manches (3–1). La donne était alors simple pour les hommes de Laurent Tillie, ils devaient absolument prendre au moins deux sets au Brésil pour pouvoir se qualifier en quart de finale. Et c’est ce qu’ils ont réussi à faire en s’inclinant face aux Brésiliens en cinq manches (3–2). Pour la première fois de leur histoire, les volleyeurs tricolores allaient participer aux quarts de finale des Jeux Olympiques.

La France étape par étape

On sait qu’à partir de la phase finale, tout est possible. Mais quand la France a su qu’elle allait affronter la Pologne, double championne du monde en titre, tous les fans de ce sport se sont mis à trembler. Sauf que les Bleus de ces JO à Tokyo avaient un vrai supplément d’âme. Et ils l’ont montré contre les Polonais. Menés 1 set à 0, puis 2 sets à 1, les champions d’Europe 2015 ont renversé leurs adversaires pour finalement s’imposer lors des deux dernières manches.

Ce succès 21/25, 25/22, 21/25, 25–21, 15/9 aura été le vrai tournant des Jeux Olympiques d’une équipe de France qui a confirmé tout son potentiel pour s’offrir une place en demi-finale de la plus prestigieuse des compétitions internationales. Ce match pour filer en finale a d’ailleurs été une formalité pour les Français, faciles vainqueurs des Argentins en trois sets secs (25/22, 25/19, 25/22). Un scénario bien différent de celui de la finale contre la Russie.

» A LIRE AUSSI : Interview exclusive de Lucille Gicquel, cadre de l’équipe de France de volley

Une finale avec un volley de très haut niveau

Russie-France, l’affiche de la finale des Jeux Olympiques de Tokyo avait fière allure. Entre deux équipes qui s’étaient donc déjà affrontées au premier tour avec la victoire des Bleus en quatre manches. Après avoir parfaitement géré les deux premiers sets (25/23, 25/17), la bande d’Earvin Ngapeth a vu les Russes monter en puissance. Ces derniers sont revenus à deux manches partout (25/21, 25/21) et on a cru au pire. Mais c’était sans compter sur la hargne de l’équipe de France qui rêve de cette médaille d’or olympique depuis tellement d’années. 

Alors, cela ne pouvait pas se finir comme ça, par une défaite cruelle. Grâce notamment à un coup de génie d’Antoine Brizard pour offrir une balle de match à son équipe, la France a fini par faire tomber la Russie au terme d’un scénario de dingue (15/12).

Laurent Tillie part par la grande porte

Pour le dernier match de Laurent Tillie à la tête de la sélection tricolore, les volleyeurs tricolores ont réalisé un immense tournoi olympique. Malgré un niveau de jeu pas toujours exceptionnel en poule, ils se sont montrés bien plus adroits lors de la phase finale. Au moment où les grands joueurs sortent leurs meilleurs matchs. On pense notamment au libéro Jenia Grebennikov, auteur d’une olympiade héroïque. La France du volley est championne olympique. Et ça, ça n’a pas de prix. 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page