Volley

Volley : Le pas en avant des Françaises face à la Bosnie

Les Françaises n’avaient pas d’autre choix que de réagir ce lundi soir. Après deux défaites coup sur coup contre la Russie et la Serbie, c’est la Bosnie qui se présentait sur leur chemin. Lancées par la Bretonne Lucille Gicquel, les Bleues du volley ont décroché, en toute sérénité, leur premier succès de cet Euro (25–19, 25–14, 26–24).

À l’occasion de ce troisième match de poule, l’étau commençait à se resserrer autour des filles d’Emile Rousseau. Pourtant, la rage au ventre, les Françaises ont pris leur rencontre en main. Dès l’entame de la partie, elles ont abattu leurs cartes. Le premier tournant du match se situe à 18–14, les Bosniennes semblent décontenancées face au groupe français. Sans solution, elles les laissent filer vers le premier set. Logiquement, nos Bleues s’imposent 25–19 dans une première manche maîtrisée. 

» A LIRE AUSSI : Volley — Interview de Lucille Gicquel

Un premier succès qui ravive la flamme de la France du volley

Une performance qui a donné du baume au cœur de l’équipe de France. Et cette fois, l’histoire s’est poursuivie sous ses plus beaux auspices. Sans sourciller, les Bleues ont rapidement pris en main le second set. Le solide bloc d’Amélie Rotar en début de période donne le ton à l’effectif tricolore. Sans forcer, la France fait le trou, jusqu’à s’accorder la manche 25–14. La doyenne du groupe France, Isaline Sager Weider, montre la voie à ses coéquipières en début de troisième set. Elle dérange les joueuses adverses qui sont gênées par les attaques précises et à répétition des Françaises. Finalement, les filles d’Emile Rousseau s’offrent une victoire encourageante en trois manches sèches (25–19, 25–14, 26–24).

Tous les espoirs sont encore permis, la joie peut se lire sur leurs visages. Les huitièmes de finale en ligne de mire, les Tricolores affronteront l’Azerbaïdjan ce mercredi, le maillon faible de la poule, du moins sur le papier. Dès ce jeudi, elles retrouveront le terrain pour aller chercher une autre victoire contre les Belges. Tout comme ce lundi, les Françaises n’ont plus le droit à l’erreur et doivent s’offrir leurs deux prochains adversaires pour espérer poursuivre l’aventure européenne.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page