FootballStade Rennais

Ligue 1 : Le Stade Rennais surclasse le FC Metz

Le Stade Rennais se déplaçait à Metz ce dimanche après-midi pour le compte de la 10e journée de Ligue 1. Les Bretons n’ont pas tremblé et ont infligé une correction aux Mosellans (3–0). Voici les choses à retenir de cette rencontre.

Le Stade Rennais plie le match en première période

Après un début de rencontre plutôt équilibré, où les Messins ne sont pas passés loin d’ouvrir le score, les Bretilliens sont passés à la vitesse supérieure. Gaëtan Laborde est très en vue dans les premières minutes. Il est à la réception d’un centre d’Hamari Traoré et marque d’un geste de génie (0–1, 24e). L’ex-Montpelliérain mystifie le portier grâce une formidable madjer, prouvant encore une fois qu’il est un véritable artiste. Suite à l’ouverture du score, les Rouges et Noirs sont passés en mode rouleau compresseur. Rien ni personne ne pouvait les arrêter. Kamaldeen Sulemana s’est lui fait plaisir lors du premier acte en faisant danser ses adversaires.

Il se joue aisément du latéral gauche des Grenats avec un petit pont et fini d’une frappe de l’extérieur du pied qui vient se loger sous la barre d’Oukidja (0–2, 37e). Le Stade Rennais enchaîne les mouvements offensifs de qualité avec une grande complicité devant. En défense, les Bretilliens ne sont pas mis en danger grâce à un très bon placement. En fin de première période, Martin Terrier poursuit le festival des Bretons. L’avant-centre inscrit son troisième but en Ligue 1 après un nouveau centre du capitaine rennais (0–3, 45e minute). En l’espace de 45 minutes, les hommes de Bruno Génésio ont tout simplement écrasé les Mosellans avec une prestation époustouflante.

Traoré et Sulemana au top

Le latéral droit rennais connaît un début de saison assez difficile, mais il a réalisé aujourd’hui un grand match. Défensivement, le Malien a été présent et n’a pas commis d’erreur. Il a bien géré les espaces dans son dos, son principal point faible depuis plusieurs mois. Son apport offensif est quant à lui indéniable dans la victoire des Rennais. Le capitaine a délivré deux excellents centres qui se sont transformés en passes décisives pour ses attaquants. Une très bonne prestation de sa part qui est de bon augure pour les prochaines échéances et le reste de la saison. 

Kamaldeen Sulemana a lui confirmé son statut de joueur en forme. C’est lui qui dynamite l’attaque du Stade Rennais par ses accélérations, ses dribbles, son intelligence de jeu. Il a martyrisé les Messins qui ne savaient pas comment l’arrêter. Le Ghanéen a permis à ses coéquipiers de faire le break dans cette rencontre à la 37e minute avec une sublime réalisation. Bruno Génésio a décidé en seconde mi-temps de le remplacer afin de le préserver, notamment pour le déplacement en Slovénie jeudi.

La série continue

Le début de saison compliqué semble bien loin pour les joueurs du Stade Rennais. Au fur et à mesure des rencontres, le collectif breton s’améliore et les automatismes apparaissent. Ils ont pris 10 points sur 12 lors de leurs quatre derniers matchs. Cette bonne forme se fait aussi ressentir au classement puisque le club breton remonte à la 6e place. Il faudra maintenant se focaliser sur le déplacement de jeudi sur la pelouse de Mura, match important dans la perspective d’une qualification pour le prochain tour de la Ligue Europa Conférence.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page