HandballBrest Bretagne Handball

Ligue des champions EHF : Le BBH termine l’année sur une défaite

Pour son dernier match de l’année avant la trêve, le BBH a été dominé par Buducnost (28–30). Le club breton est cinquième du groupe A.

Rien ne semble facile cette saison pour les Bretonnes ! En déplacement sur le terrain de la lanterne rouge de leur poule de la Ligue des champions, elles se sont finalement pris les pieds dans le tapis. Ne confirmant pas leur succès obtenu la semaine dernière face à cette même équipe de Buducnost. La faute notamment à une deuxième période compliquée. Retour sur cette partie décevante.

Monika Kobylinska a fait son retour 

Le Brest Bretagne Handball n’a plus le visage de la saison dernière. Que ça soit sur le banc, sur le terrain et même dans le jeu. C’est un fait et comme le disait récemment Cléopâtre Darleux, il faut aussi laisser du temps à Pablo Morel pour mettre en place ses idées tout en comptant également sur un peu plus de chance puisque les Brestoises étaient, une nouvelle fois, privées de Jaukovic et Kouyaté. 

Sur le terrain de Buducnost, le début de rencontre a pourtant bien été en faveur du BBH qui menait logiquement de trois longueurs à la pause (16–13). Les réalisations d’Helene Fauske, finalement auteure de 8 buts, faisaient beaucoup de bien à son équipe. Tout comme le retour de Monika Kobylisnka (5 buts).

Le BBH moins réaliste après la pause…

Mais en deuxième période, tout a changé. Les Monténégrines sont revenues avec de bien meilleures intentions et elles se sont mises à grappiller petit à petit leur retard, dans le sillage d’une Matea Pletikosic stratosphérique (12/15). La star locale a fait très mal à la défense et aux gardiennes brestoises. 

En revenant à égalité à vingt minutes (20–20, 40e), puis à dix minutes de la fin de la partie (25–25, 50e) Buducnost s’est mis à croire à une première victoire cette année dans la compétition. Brest a ensuite manqué quelques tirs.

…et puni en fin de match

Alors, le sort de cette rencontre n’a pas été favorable aux Bretonnes punies par le réalisme adverse dans le money time. Buducnost s’impose donc 30–28 face à une équipe du BBH qui termine mal l’année. Désormais cinquièmes de leur groupe, les joueuses de Pablo Morel ont désormais, pour beaucoup d’entre elles, rendez-vous avec leurs sélections. Avant de se tourner vers 2022. N’oublions quand même pas de saluer les nombreux succès du club cette année !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page